Dragon age chronicles

Bienvenu sur ce forum rpg entièrement dédier au jeux de Bioware
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre fortuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une rencontre fortuite   Dim 15 Nov - 23:12

Elerinnä se réveillait très tôt comme à tous les matins pour se préparer d'avance pour les soins qu'elle avait à donner durant la journée. Elle de rendait à sa douche privée à tous les matins pour commencer la journée bien réveillée. Elle se lavait dans la solitude et la paix la plus complète en réfléchissant à sa vie misérable. Quand elle finissait de réfléchir, elle sortait de l'eau, se séchait avant de se vêtir dans des robes toutes semblables les unes des autres. Elle ne regardait même plus laquelle elle choisissait, car elle en avait vraiment assez de se faire contrôler la vie.

*Une autre journée qui commence... Une autre journée à faire ce qu'on me dit de faire, de m'épuiser dans des corvées dont je ne peux même pas me libérer... *

Plus elle pensait et plus elle avait envie de s'emporter et de partir loin de son clan. Elle grommelait de colère et elle n'était pas encore sortie de son aravel. Elle finit par se décider de sortir et se rendit voir l'Archiviste pour savoir ce qu'elle avait à faire et où elle devait se rendre. Ce matin la l'Archiviste vit qu'elle n'était pas comme à l'habitude, elle ne souriait pas et n'avait pas l'air très enthousiaste.

-Que se passe-t-il mon enfant ? Quelque chose ne va pas ? Tu ne semble pas aller très bien se matin ?

Elerinnä se fâcha d'avantage et regardait l'Archiviste droit dans les yeux avec un regard qui lançait des couteaux.

- IL SE PASSE QUE JE SUIS À BOUT DE CETTE VIE MONOTONE ET DÉPOURVUE DE LIBERTÉ QUE JE VIS TOUS LES JOURS. J'AI ENVIE DE VIVRE UNE VIE À MOI AVEC MES CHOIX, MA LIBERTÉ, FAIRE CE QUE JE VEUX QUAND JE VEUX SANS AVOIR PERSONNES POUR ME SURPROTÉGER CONSTAMMENT. JE VEUX ÊTRE LIBRE, DEPUIS QUE JE SUIS PETITE QUE JE NE VIS PLUS ET QUE JE NE FAIS QU'OBÉIR. SI LA VIE DE CLAN EST COMME SA, JE PRÉFÈRE M'EN ALLER. EN PARTANT JE VAIS AVOIR LA LIBERTÉ TANT ATTENDUE DEPUIS LONGTEMPS ET JE VAIS ENFIN POUVOIR DÉCIDER DE MA VIE POUR MOI SANS PERSONNES POUR LE FAIRE À MA PLACE.

L'Archiviste n'aimait pas du tout la tournure que la conversation prenait. Il espérait vraiment qu'elle se calme car il savait le potentiel énorme que cette petite elfe avait à l'intérieur d'elle. Il ne voulait pas qu'elle explose car si cela se produisait, ils n'avaient aucune chance de survie, elle pouvait détruire le camp en un battement de cil.  Il essaya donc de la rassurer et de la calmer pour éviter cette catastrophe à tout prix.

-Elerinnä chérie, on en a déjà discuté plusieurs fois, tu le sais qu'il m'est impossible de t'accorder cette faveur. S'est pour ton bien et pour ta sécurité que je te protège comme je le fais, car s'il t'arrivait malheur je ne m'en remettrais jamais et sa serait la fin du camp Ralafeïrin et de toute la lignée de notre famille. Tu es un membre important, pour ne pas dire crucial à notre survie a tous, mon petit ange.

L'effet escompté par l'Archiviste ne vit jamais le jour, Elerinnä était sur le point d'exploser de colère.

- CE SONT DES FOUTAISES, LES MAÎTRES M'ONT APPRIS CET ART, IL Y A QUELQUES AUTRES GUÉRISSEURS EXPÉRIMENTÉS QUI SONT AUTANT CAPABLE DE FAIRE LE TRAVAIL QUE JE FAIS !!! ALORS LA SURVIE DU CAMP N'EST PAS MISE EN PÉRIL MÊME SI JE N'Y SUIS PAS !!! QU'EST-CE QUE VOUS NE ME DITES PAS ? POURQUOI NE PAS DIRE LES VRAIS CHOSES AU LIEU DE ME MENTIR AVEC DES CONTES À DORMIR DEBOUT ?!!!

L'Archiviste ne savait plus quoi répondre. Il y avait quelque chose qu'il lui disait pas mais elle n'était pas encore prête à l'entendre donc il ne répondit pas. Elerinnä tourna les talons et dans une poussée subite, elle concentra un sort de vent qui la propulsa près de son aravel. Elle ramassa quelques effets personnels essentiels et se dirigea vers la sortie du clan. L'Archiviste l'attendait ainsi que quelques gardes. Elerinnä s'arrêta dans son élan, elle eut un petit sourire de défi sur les lèvres.

- Ses tout ce que tu as trouvé pour m'empêcher de partir d'ici ? Écarte toi de mon chemin avant que je ne te dégage moi-même.

L'Archiviste la regarda droit dans les yeux et essaya de rentrer dans ses pensées pour la faire soumettre.

*Tu veux vraiment jouer à ce jeu avec moi Archiviste, très bien regarde contre qui tu joue ?!!! *

Elle le fixa également jusqu'à ce qu'il tombe à genoux et qu'il cri de douleur. Ensuite avec son onde mentale, elle le fit tomber à la renverse. Les quelques gardes présents foncèrent sur elle, épée sortie, prêtes à la découper. D'un geste vif de la main, elle les fit virevolter dans les airs avant qu'ils ne retombent contre les murs près de la sortie. Elle reprit son allure vers la forêt près du camp et s'y engouffra. Encore sous l'effet de la colère, elle balaya de la main quelques arbres au passage.

Elle s'arrêta finalement dans une petite clairière dégagée et décida de s'y installer pour se reposer. Elle alla chercher quelques morceaux de bois et alluma un feu avec sa magie. Elle s'improvisa une place pour dormir et déballa quelque chose à manger qu'elle avait apporté dans son petit sac de provision. Elle finit par se calmer, à un point tel que dès que le feu était devenu plus bas, et que des tisons remplaçaient les flammes, elle s'endormit.


Le sommeil léger, elle dormit que quelques heures avant d'entendre un bruit étrange, elle se leva rapidement, ramassa ses effets personnels et analysa les environs avec ses pouvoirs, elle sentait la présence de quelqu'un dans les alentours. D'une façon prudente elle avançait peu à peu vers la source d'énergie. Ce qu'elle découvrit en retrouvant la source d'énergie lui fit froid dans le dos. C'était un Templier, elle était dans les gros ennuis, s'il la capturait c'était la fin pour elle. Donc elle s'enfuit mais le templier la repéra et se mit à sa poursuite. Elle courait aussi vite qu'elle le pouvait et temps en temps elle s'aidait avec un petit coup de vent pour la soulever et la faire sauter plus loin en avant pour espérer le semer. Elle se perdit dans la forêt, elle ne savait plus du tout ou elle était mais elle pensait uniquement à s'évader de ce nid à problème de Templier. Après quelques temps elle s'arrêta en pensant l'avoir perdu, quand il lui apparut devant elle à quelques mètres plus loin. Le templier la regarda, elle n'avait pas l'air d'une mage comme les autres, mais c'était son devoir de chasser tous les apostats qu'il croisait.

-Vous êtes en état d’arrestation apostat. Vous violez l'article du code que tous les mages doivent rester au Cercle, sinon le sort réservé à ceux qui s'enfuit est l'apaisement.


Elerinnä reprit son souffle un peu tandis que le Templier approchait d'elle tranquillement.

-Je ne suis pas une mage du Cercle, je suis la première de l'Archiviste du clan Ralafeïrin tout près d'ici. Je ne suis qu'en balade dans les bois.

Le Templier continua d'avancer vers elle pour l'arrêter.

-Vous direz sa avant votre exécution, s'il y a des preuves pour le prouver alors peut-être vous allez avoir la vie sauve.

Sur ces mots Elerinnä ferma les yeux et concentra un sort de vent dans ses mains. Elle le dirigea vers le Templier pour le ralentir et se servit de la poussé pour sauter et s'enfuir. En retombant sur ses pieds elle recommença à courir, elle eut le temps de penser en courant qu'elle aurait due rester au camp. Mais elle aimait bien la différente routine qu'elle vivait, sauf quand cela affectait sa survie personnel. Tout en courant elle essayait de penser à un moyen d'échapper à ce templier. Elle ne vit pas la branche par terre, elle était un peu plus concentrée dans ses pensées qu'elle le pensait, un pied accrocha la branche, se qui la fit trébucher quelques mètres plus loin. Elle se releva difficilement, elle regardait le Templier se rapprocher et ne pouvait plus rien faire, elle était à court d'énergie. Elle s'agenouilla au sol, dos au Templier et attendit de se faire capturer.
Revenir en haut Aller en bas
Jareq Sôren
Chevalier Sous-Capitaine de Férelden
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite   Lun 16 Nov - 10:26

En soupirant, le templier referma le parchemin qu'il tenait entre les mains et le rangea, puis sorti sa carte. Sil ne se trompait pas, il se trouvait face à l'est. Il avait explorer tout le sud de la forêt et n'avait trouver aucune trace du clan Lavellan. Jareq se maudit de ne pas avoir pensé d'envoyer une missive au clan afin de prévenir son amie qu'il était en chemin pour une visite officielle. Il trouvait déjà plutôt surprenant de ne pas encore être tomber sur un dalatien, d'habitude les chasseurs le repèrent assez rapidement avec sa grosse armure et l'interceptent mais depuis qu'il avait mit le pied dans les bois, aucun signe des dalatien. C'était plutôt étrange et il en déduit rapidement que quelque chose devait se passer. 




Grommelant en avançant entre les arbres, le chevalier sous-capitaine allait s'avouer perdu lorsqu'au loin il aperçu un reflet de lumière souvent provoquer par la déviation des rayons du soleil sur le métal des armures. En avançant un peu plus dans cette direction, Jareq remarqua une dalatienne prise en chasse par un templier. Elle venait de lui envoyer une attaque magique servant à le ralentir et avait reprit sa course de plus belle, suivit peu après par le templier qui semblait ne pas vouloir renoncer... Ha ça non alors! Il venait enfin de tomber sur quelqu'un qui pourrait l'aider à trouver son amie et elle allait se faire capturer sous son nez. Pas question!! Le templier se lança à la poursuite des deux individus et arrêta sa course. Lorsque l'autre templier sorti son épée pour arrêter ce qu'il avait clairement prit pour une apostat, Jareq fit quelques pas vers lui et se racla la gorge pour attirer son attention. Furieux, le templier fit volte face et se figea, pâlissant de plusieurs teinte en voyant les différents symboles sur l'armure du chevalier sous-capitaine. Le templier posa immédiatement un genoux à terre. Car même s'il venait de Férelden et non d'Orlaïs, le rang de Jareq était suppérieur à lui au sein de l'ordre. 

- Chevalier sous-capitaine! J'était sur le point de capturer cette vile apostat après qu'elle m'ait attaqué sauvagement!!
- Je crois qu'il y a méprise ici templier... Je vous ai clairement vu la prendre en chasse alors qu'elle n'avait rien fait. 
- Mais elle a utilisé sa magie démoniaque sur moi!!!
- Si vous croyez que le petit sort de ralentissement qu'elle a utilisée contre vous est démoniaque, vous devez certainement être devenu un vrai templier depuis peu n'est-ce pas recrue? C'est une dalatienne et les dalatiens ne font pas parti des gens que nous interceptons à moins qu'ils représentent un réel danger. Ce n'est visiblement pas le cas de celle-ci alors partez.

Le templier ronchonna, en partie car il devait s'en aller et en partie car un supérieur venait de le traiter de recrues une fois de plus. Jareq s'approcha de la dalatienne et lui tendit une main chaude et douce, afin de l'aider à se relever.


-Andaran atishan mon amie. Je me suis un peu perdu en cherchant une amie dans les bois de val-Forêt. Étrangement, vous êtes la première dalatienne que je rencontre depuis les deux derniers jours à déambuler dans les bois. Peut-être pourriez-vous m'aider?


Il lui souri de toute ses dents. ( Comme seul The rock peut le faire  I love you I love you )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite   Lun 16 Nov - 11:45

Elerinnä eut un soupir de soulagement quand le chevalier sous-capitaine arriva pour la sauver. Elle croyait sa dernière heure arrivée, qu'elle finirait apaisée dans un monastère sans aucune émotion. Elle prit quelques instants pour souffler et reprendre un peu son énergie, elle était exténuée de cette chasse, elle avait puisée dans ses réserves pour essayer de se sortir de ce pétrin. Elle finit par accepter la main tendue du chevalier sous-capitaine qui voulait l'aider à se relever. Elle sentait une main ferme, chaude et très musclée, elle imagina le reste du corps sous cette armure et une bouffée de chaleur monta en elle(Razz). Elle le regarda droit dans les yeux, mais quand elle vit son sourire, elle faillit retomber par terre. Elle se retenue après son bras pour ne pas retomber. Elerinnä lui sourit timidement en retour, ne savant plus trop que dire ou que faire, le charme de cet individu lui faisait perdre tous ses moyens(Embarassed).

-Ma serannas Templier. Vous m'avez surement sauvé du pire, le traitement que le templier recrue m'aurais fais subir n'aurais surement pas été le meilleur. Une chance que vous êtes arrivé je vous en suis grandement reconnaissante. Et pour répondre à votre question, j'aimerais bien vous aider à retrouver l'amie que vous chercher, mais avec cette chasse aux sorcières, sa m'as un peu perdue, ce bois m'est inconnue je ne sais absolument pas où je suis. Je suis partante pour faire la route avec vous pour trouver l'amie que vous cherchez, mais quel est le nom de l'amie que vous cherchez au juste, je la connais peut-être si s'est une dalatienne ? Je me présente, Elerinnä, première de l'Archiviste du clan Ralafeïrin et guérisseuse en chef du clan.


Elle lui sourit mais elle était perdue dans ses pensées car elle ne lâchait pas le bras du templier, cet homme lui virait les pensées à l'envers, elle était subjuguée par son sourire à en faire fondre une banquise.

-Si vous voulez bien de ma compagnie pour le voyage, nous partirons quand vous serez prêt
Revenir en haut Aller en bas
Jareq Sôren
Chevalier Sous-Capitaine de Férelden
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite   Lun 16 Nov - 12:27

-Ma serannas Templier. Vous m'avez surement sauvé du pire, le traitement que le templier recrue m'aurais fais subir n'aurais surement pas été le meilleur. Une chance que vous êtes arrivé je vous en suis grandement reconnaissante. Et pour répondre à votre question, j'aimerais bien vous aider à retrouver l'amie que vous chercher, mais avec cette chasse aux sorcières, sa m'as un peu perdue, ce bois m'est inconnue je ne sais absolument pas où je suis. Je suis partante pour faire la route avec vous pour trouver l'amie que vous cherchez, mais quel est le nom de l'amie que vous cherchez au juste, je la connais peut-être si s'est une dalatienne ? Je me présente, Elerinnä, première de l'Archiviste du clan Ralafeïrin et guérisseuse en chef du clan. 


Jareq se pencha vers l'avant dans une légère révérence, sans pour autant déséquilibrer la jeune femme qui se retenait à son bras. 


- Votre nom ma chère est ma foie aussi resplendissant que vous. Je suis le chevalier sous-capitaine Jareq Sôren. Je viens de Férelden en mission officielle pour le roi lui-même. Je cherche l'ambassadrice, Aquilée Lavellan. C'est une vieille amie. Si cela peut vous aider, j'ai une carte juste ici.


Le templier sorti de son petit sac la carte qu'il tenait dans les mains avant la petite course, quelques minutes auparavant. Il la tendit à l'elfe en souriant toujours. Il la soutint par réflexe lorsque ses petites mains s’emparèrent de la carte. Elle était toute petite comparablement à lui et si menue... Il lui semblait qu'il pourrait la soulever d'un seul doigt. Cette pensée le fit rire intérieurement. Tiens, il pourrait proposer ça comme nouvel entrainement pour motiver les troupes. Le lever de femme XD Ouais, il était certain que ses compagnons seraient d'accord mais il n'en était pas aussi certain de la révérende mère... 


- Je suis prêt à partir dès que vous vous serez repéré. Votre compagnie est la bienvenue lady Elerinnä. 


Le templier ne lui demanda pas de le lâcher. Premièrement c'aurait été rustre de sa part, deuxièmement il n'était pas certain qu'elle puisse à cent pour cent se tenir debout toute seule et finalement parce que quelque part, tout au fond, il avait toujours été gentleman avec les femmes, mêmes si elles étaient des elfes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite   Lun 16 Nov - 14:13

Elerinnä était dans tout ses états due au comportement du Templier, elle avait de la difficulté à se tenir debout mais le manque d'énergie n'était pas en cause. Elle succombait au charme de ce templier comme jamais un homme auparavant ne lui avait fait. Elle avait de la difficulté à le regarder car elle en perdait ses moyens à toute les fois, mais son sourire était si craquant qu'elle devenait timide et rougissait à toute les fois. Elle ne savait plus du tout que faire, elle se perdait souvent dans ses pensées, elle imaginait beaucoup trop de choses. Elle le regarda et lui sourie, tout en s'agrippant au bras de Jareq, elle prit la carte et regarda le plan du bois en question. Après quelques minutes d'observation elle se retrouva finalement, mais avec beaucoup de misère à se concentrer.

-Je vous remerci charmant chevalier, vous avez un très joli nom également et que dire de votre sourire ainsi que de votre beauté...

Elle essayait de se concentrer pour ne pas lui sauter dessus, car l'envie était très présente, mais quand elle se rappelait son titre de templier, les envies tombaient de façon assez cruciale.


-Aquilée Lavellan est une amie d'enfance à moi, on s'est rencontrées dans les rencontres entre clan dalatien, sa va me faire plaisir de la revoir, sa fais si longtemps que je n'ai eue de ses nouvelles. C'est bien apprécié que vous me laissiez faire voyage avec vous cher Jareq, votre compagnie n'est point désagréable.

Elle le regarda et lui sourit un peu moins timidement en se mordillant la lèvre et lui tendit la carte de la forêt qu'elle tenait quelques instants plus tôt. Vue qu'elle savait où elle était à présent elle n'en avait plus besoin, un elfe a le don de se repérer dans n'importe quelle forêt peu de temps après y être entré. Elle se servirait de son don pour pister les énergies et s'orienterait comme sa.


-Nous sommes pas très loin de son clan selon ce que j'ai vue sur la carte, nous y seront avant la tombée de la nuit.

Elle enchaîna le pas avec le beau chevalier à ses côtés, elle essayait de penser à autre chose que de se laisser aller avec ce bel inconnu mais au combien séduisant.
Revenir en haut Aller en bas
Jareq Sôren
Chevalier Sous-Capitaine de Férelden
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite   Mar 17 Nov - 10:09

-Aquilée Lavellan est une amie d'enfance à moi, on s'est rencontrées dans les rencontres entre clan dalatien, sa va me faire plaisir de la revoir, sa fais si longtemps que je n'ai eue de ses nouvelles. C'est bien apprécié que vous me laissiez faire voyage avec vous cher Jareq, votre compagnie n'est point désagréable.
- C'est un plaisir ma dame. Alors mettons nous en route.


Le templier rangea la carte dans son sac et se mit a marcher tranquillement vers la direction que lui avait indiqué la première de l'Archiviste. Il était heureux de savoir qu'il serait au arriver à destination avant la tombé de la pénombre. Ce n'est pas tant parce qu'il n'aimait pas les bois mais... Avec tout les apostats qui rôdent un peu partout, un templier endormi en pleine broussaille est très visible et pas très en sécurité.


- Si nous passons près d'un cours d'eau en chemin, j'aimerais m'y arrêter quelques minutes pour remplir mes deux gourdes d'eau pour le voyage du retour.  Il me reste encore beaucoup de route à faire une fois ma mission terminée. 


Jareq marcha un moment en silence. Du moins le plus silencieusement qu'il pu faire avec une armure de métal complète. Son bras gauche servant d'appuis à l'elfe au cheveux de la même couleur que les flammes, sa main droite quand à elle tenait le pommeau de son épée, prêt à dégainer au moindre signe de danger. Il n'était pas certain d'être aussi efficace en combat qu'avant mais il ferait de son mieux. La cicatrice qui longeait sa colonne vertébrale tirait encore un peu trop sur les tissus de ses muscles lorsqu'il essayait de lever son épée et son bouclier trop rapidement. Certes il avait repris l'entrainement depuis bientôt trois semaines avec les autres mais le chevalier capitaine le ménageait un peu plus qu'avant. Ce qui avait pour effet de rendre le chevalier sous-capitaine plutôt grognon. Jareq tourna la tête vers l'elfe à ses côtés. 


- Dites m'en un peu plus sur vous ma dame. Vous êtes vous brouillez avec votre clan? J'ai entendu dire que les premières des archivistes restaient habituellement toujours dans leur campement pour apprendre. Je dois avouer avoir été surpris de tomber sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite   Mer 18 Nov - 0:49

Elerinnä adorait déjà la compagnie de ce Templier, même si en temps normal elle aurait fuit vue qu'ils chassent les mages. Pour une fois que son statut lui permettait d'avoir la paix auprès des chasseurs de mages, elle allait en profiter un peu. Elle marcha avec lui longuement en discutant, en plongeant son regard dans le sien et en admirant son charmant sourire.

-Pas de problème je vais vous conduire au cours d'eau le plus près, un petit rafraîchissement ne serais pas de refus en effet. On détourne du chemin principale mais une petite pause va nous faire le plus grand bien.


Elle lui sourit un peu moins timidement et le guida jusqu'à la source d'eau en question. Elle le regarda remplir ses gourdes et ne pouvait que l'admirer et d'imaginer quel corps de dieu pouvait bien se cacher sous cette grosse armure reluisante et scintillante. Ses images la déconcentra un petit moment, elle tomba dans la lune quelques instants et un petit sourire pervers apparue sur ses lèvres. Elle revenue rapidement de sa rêverie et se ressaisit avant qu'il ne se rende compte de quelque chose. Quand elle entendit ses paroles, elle s'arrêta brusquement, la confusion s'installait progressivement en elle, ne sachant pas si elle devait pleurer ou se mettre en colère. Ses deux émotions tourbillonnèrent en elle comme une ouragan qui la fit perdre pied, elle s'accrocha plus fort au bras de ce beau chevalier pour ne pas tomber.

-Désolée j'ai eue un petit malaise de quelques secondes, merci de me retenir de ma maladresse.

Elle essuya une larme vite fait et replaça ses cheveux pour qu'il ne voit pas cette faiblesse.

- Pour faire une histoire courte, disons juste que j'avais besoin de changer d'air et d'explorer les alentours. Ma formation tire sur la fin, je me suis permis un petit repos pour aller prendre l'air et me vider la tête. Mais ce qu'on dit est vrai, normalement les premières restent dans leur campement près de l'Archiviste pour apprendre.

Elle demeura silencieuse par la suite, elle n'avait pas vraiment le goût d'entrer dans les détails de la chicane entre elle et l'Archiviste. Quelques heures plus tard ils arrivèrent finalement au camp Lavallan, le camp de son amie Aquilée et du beau Varkas. Elle eut un léger sourire sur le visage dès qu'elle aperçut les premières lueurs du camp. Soudain elle s'arrêta et regarda Jareq dans les yeux en souriant d'un petit sourire malicieux.

-J'ai envie de faire une entrée remarquée vous êtes partant ?

Elle n'attendit pas la réponse de son nouvel ami, elle se concentra sur le vent et fit souffler la brise d'une force assez élevée pour faire décoller les pieds de l'elfe et du Templier.. Ils volèrent une très bonne distance avant de retomber sur le sol en plein milieu du camp Lavallan. Elle sourit à son ami et lui fit un petit clin d’œil. Cet entrée avait satisfait la jeune elfe et elle était fière intérieurement de son petit coup sournois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre fortuite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une avarie fortuite [Elanore]
» Retrouvailles fortuite [Pv Khaleen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon age chronicles :: L'auberge du pendu :: Memorium :: Corbeille-
Sauter vers: