Dragon age chronicles

Bienvenu sur ce forum rpg entièrement dédier au jeux de Bioware
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Libérés,Délivrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Libérés,Délivrés   Mar 5 Jan - 19:49

Viktor déposa son sac près du sien avant d'enlacer Isabella par derrière en glissant ses mains jusqu'à son ventre pour y coller le reste de son corps et mettre son menton dans son cou. Il lui donna quelques baisers dans le cou et la retourna pour l'avoir face à lui pour la regarder dans les yeux avec un très joli sourire. Il se pencha vers elle et lui fit un long et amoureux baiser sur les lèvres qui dura un bon moment, il se laissait finalement aller. Il la regarda ensuite avec le sourire d'un homme amoureux.



- Tu ne rêve pas mon amour, nous sommes bel et bien sortis de cette tour pour commencer une nouvelle vie ensemble tous les deux. Je suis un homme de parole, je t'avais dis que nous partirions ensemble très bientôt et nous sommes partis, je t'avais fais une promesse et je l'ai respecter. Nous pourrons pas rester longtemps dans cette maison car on va se faire traquer assez vite mais nous pouvons au moins souffler quelques jours le temps de savoir ce que l'on fait.

Il ramassa les sacs et suivit Isabella à l'intérieur pour ne pas rester à la vue même si c'était la nuit. Il était exténué et proposa à Isabella d'aller se coucher, il ne tenait plus debout. Elle accepta et elle le guida vers la chambre. Il se dévêtit en avant d'elle et embarqua sous la couette, et elle le rejoins quelques minutes plus tard. Elle se plaça face à lui donc il la regarda dans les yeux en souriant en lui caressant le visage doucement avec sa main. 




Il s'approcha et l'embrassa amoureusement pendant un long moment avant de se détacher d'elle. Le début de cette nouvelle vie allait être super, il se sentais déjà bien à ses côtés. Il frotta le bout de son nez sur le sien avant de lui donner un dernier baiser sur les lèvres et de commencer à plonger dans le sommeil.

- Bonne nuit ma belle, je t'aime. 

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mar 5 Jan - 20:42

Elle regarda tout autour d'elle, tout était là et apparemment la femme était même passée pour faire le ménage complet après le drame. Les cadres étaient encore là, mais tous les objets de valeur avaient été dérober avec le temps. Elle prit un cadre avec ses parents tenant une petite fille de cinq ans dans leur bras, une petite fille qui était si heureuse. C'était le dernier portrait qu'il avait fait faire, le meilleur pour elle. Viktor la prit par derrière pour lui donner des baisers dans le cou et elle re-déposa le cadre en rigolant de bon coeur. Elle était très chatouilleuse que voulez-vous! Il la retourna et ils s'embrassèrent longuement et amoureusement. Elle était si bien, mais elle savait que cela ne durerait peut-être pas.. Les templiers seraient toujours là les pourchasser, heureusement ils devaient comprendre qu'ils avaient réussi à quitter la tour!


Viktor - Tu ne rêve pas mon amour, nous sommes bel et bien sortis de cette tour pour commencer une nouvelle vie ensemble tous les deux. Je suis un homme de parole, je t'avais dis que nous partirions ensemble très bientôt et nous sommes partis, je t'avais fais une promesse et je l'ai respecter. Nous pourrons pas rester longtemps dans cette maison car on va se faire traquer assez vite mais nous pouvons au moins souffler quelques jours le temps de savoir ce que l'on fait.


Isabella -Cela veut dire maintenant que nous pouvons enfin vivre notre vie comme on l'entend... Tu as réaliser mon plus grand rêve.. Je te suis éternellement reconnaissante..


Isabella souriait avec un petit sourire espiègle, ce baiser avait été dure à contrôler, mais elle avait réussi. Elle devait se calmer, l'excitation du moment de liberté qu'elle ne pensait jamais avoir pouvait être incontrôlable. Elle se retourna pendant que Viktor se déshabilla par simple précaution et pour se changer les idées. Elle avait beau s'être retournée elle l'imaginait quand même c'était une vrai torture. Elle enleva ses habits de guerrière et se retrouva un moment en sous-vêtements pour regarder s'il restait les petite tenue de sa mère pour dormir. Il était assez effroyable de voir que sur sa collection, il n'en restait qu'une, mais c'était déjà cela.. Une petite robe ajuster en soie bleu foncé qui s'attachait à son cou et descendait jusqu'au genoux. Elle défit ses cheveux un instant et les massa un instant, c'était son moment préféré avant d'aller dormir!


Elle se retourna après avoir laver son visage dans un petit bol d'eau et vit Viktor déjà couché, il était décidément très fatigué et malgré qu'elle le soit aussi, elle était encore toute énervée de voir qu'elle était enfin libre. Demain serait une journée merveilleuse! Elle alla se coucher et appuya sa tête sur le torse de son maître adoré, ce lit était décidément le plus confortable du monde à la seule condition qu'elle aie l'homme qu'elle aime avec elle. Elle envoya une vague d'apaisement à Viktor ainsi qu'à elle pour mieux dormir..Ce soir là, elle ne fit aucun cauchemar, que des rêves agréables.. Ce fut ainsi qu'elle réalisa un grand rêve et que la nuit venue, elle en fabriqua d'autre en dormant qui resterait graver dans sa mémoire...

Isabella -Bonne nuit mon loup, je t'aime aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mar 5 Jan - 21:09

Suite à la vague d'apaisement de sa douce, Viktor c'était endormi comme une bûche, il tomba endormit rapidement et dormit toute la nuit sans faire de cauchemar et sans s'être réveiller une seule fois, étrange vue qu'il ne connaissait pas les lieux. Ce devait être la présence de sa bien-aimée qui devait l'apaiser comme sa car il dormit comme rarement il avait réussit à le faire au cours de sa vie. Il était vraiment bien, une vie de liberté avec la femme qu'il aimait de plus en plus chaque jour, il venait de réaliser deux rêves cette nuit. Celui de s'enfuir de cette tour maudite dont ils étaient prisonniers et de trouver la femme de sa vie avec lequel il partagerait sa vie et fonder une famille. Il était décidément un homme comblé. Il se réveilla avec le sourire, en se tournant il vit le dos de sa douce et sa jolie chevelure, il serait heureux de voir se réveiller avec elle tout les matins, il ne regrettait pas du tout le choix de partir de cette tour, sa nouvelle vie lui plairait décidément beaucoup.



Il s'approcha d'Isabella et lui donna de doux baiser sur le coin de son épaule tout en passant son bras sous le sien pour l'approcher de lui. Il s'avança et lui donna quelques petits baiser chatouilleux dans le cou et sur les joues avant d'aller en chercher un sur ses lèvres. Il la regarda avec des yeux brillants d'amour et un sourire sincère et vraiment amoureux. Son cœur battait la chamade dans sa poitrine mais il ne se dérangeait pas avec sa, il était bien, pour la première fois dans sa vie il pouvait dire qu'il était totalement bien. Il passa de beaux moments à la tour avec elle mais ce ne fut jamais aussi réconfortant que la nuit qu'il venait de passer loin de cette prison dans les bras de la femme qu'il aimait et qu'il l'aimait en retour. Elle seule savait l'apaiser et le calmer, peut-être Viktor allait devenir quelqu'un de bien avec elle ? Qui sait.

- Bon matin mon amour, as tu bien dormis ?



Il resta longuement dans le lit avec elle à lui donner des baisers et à plonger son regard dans le sien tout en appréciant le fait qu'il puisse l'avoir à ses côtés pour l'éternité. Il ne remercierait jamais assez Andrasté et le Créateur de lui avoir fait ce cadeau. 

- Alors mon coeur quel est le programme de la journée ? Et si tu as besoin d'aide pour quelques choses n'hésites pas je suis là pour toi.

Il s'approcha et l'embrassa de nouveau. Par andrasté qu'il aimait sa l'embrasser et lui dire qu'il l'aimait. Cela lui faisait tellement de bien et chaud au coeur d'aimer quelqu'un et d'être aimer en retour, il devait s'avouer chanceux d'avoir connu l'amour avec sa femme idéale, le vrai sens de l'amour. Il ne voudrait aucune autre femme que celle qu'il avait, elle était parfaite pour lui et il en était entièrement satisfait.

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mar 5 Jan - 22:35

Après la plus belle nuit de sa vie coller sur l'homme qu'elle aimait, elle fini de se réveiller avec la douceur de Viktor et ses petits baisers chatouilleux et l'embrassa. Elle ne pouvait pas décrire cela énormément, mais bien en un mot: Paradis... Ils restèrent coucher, enlacer et elle en profita pour penser à sa journée, il y avait tant à faire! Elle devrait aller voir si le jardin était intact, si le sous-sol secret avait été vider aussi, s'il y avait encore des poissons dans la rivière comme auparavant. Elle devait remettre la maison et la cour en ordre, cela deviendrait leur quartier général. Bien sûre il faudrait faire attention aux templiers, mais le premier enchanteur était le seul qui connaissait l'emplacement de sa maison, il en avait parler à personne..

Viktor - Bon matin mon amour, as tu bien dormis ?


Isabella -La plus belle nuit de ma vie jusqu'à présent mon coeur.


Elle lui sourit tendrement et lui donna un rapide baiser avant de se lever avec hâte et enleva sa robe et pris sa robe de guerrière, elle avait besoin d'ailleurs d'un sérieux nettoyage avec la soirée de hier! Elle sortit quelques fruits et un paquet de bacon fumée pour ce premier petit-déjeuné de liberté et elle comptait bien le prendre dans l'herbe tendre pour la première fois depuis longtemps.. Elle mit la nourriture sur la commode de sa mère et en sortie la seule tenue qu'il y avait dans ses robes d'été, une petite robe verte bien saillante, comme elle lui allait bien cette robe! Il était certain qu'elle la mettrait en ce jour spécial. Elle l'enfila rapidement et donna mit la nourriture dans un panier. Elle prit un bacon et le dégusta en se dirigeant vers Viktor..

Viktor - Alors mon coeur quel est le programme de la journée ? Et si tu as besoin d'aide pour quelques choses n'hésites pas je suis là pour toi.


Isabella -Nous avons un énorme programme et beaucoup de travail, mais tout d'abord nous allons en profiter pour aller déjeuner dehors dans la cour arrière, sur la douce verdure et ce vent de liberté.. La suite viendra près cela...


Elle lui sourit et prit le panier pour sortir de la chambre à pas rapide de ballerine, toute heureuse de réaliser plusieurs rêve en si peu de temps... Elle partit donc rapidement dehors et se retrouva dans ce si beau paysage où le soleil brillait, le vent caressait et le ciel remplissait ses yeux de rêves. Elle déposa le panier sur la pelouse et se coucha en caressant chaque brindille du bout des doigts, elle avait si peur de se réveiller et de se rendre compte que ce n'était qu'un rêve.. Elle s'assit en voyant Viktor arriver et lui sourit avant de lui tendre le bacon pour qu'il se serve aussi. Ils déjeunèrent donc avec le plus beau des paysages et la plus belle musique du monde. L'eau qui coulait à la rivière non loin d'ici, les oiseaux qui chantaient ainsi que le vent dans les feuilles, tout était doux à son oreille.

Isabella -Maintenant que nous avons terminé, je dois aller vérifier ce qui est advenu de notre jardin, avec de la chance, la nourriture a continuer a y pousser et il nous resteras qu'à désherber.. Tu te sens d'attaque?


Elle lui fit un petit air de défi et couru vers le côté de la maison et flatta du bout des doigts les grandes portes blanches de la barrière et elle s'ouvrirent doucement au contact des doigts d'une Eltory.. Le jardin était devenu une vrai jungle, mais les légumes y poussaient toujours et la plupart étaient déjà prêt. Elle se retourna vers un Viktor qui semblait décourager, mais elle ne l'était pas puisque c'était comme un entraînement. Elle prit sa dague et commença par récolter les légumes qui étaient prêt, pour ensuite désherber totalement les lieux... Quand elle eu terminer, c'était déjà l'heure du repas alors elle se regarda, sale et en sueur et envoya un petit sourire coquin à Viktor avant de courir jusqu'à la rivière en enlevant sa robe et sauta à l'eau en riant de son petit rire plein de défi..
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mar 5 Jan - 23:09

Viktor resta allonger encore un peu avant de recevoir un baiser rapide de sa dulcinée. Il lui retourna son sourire avant de regarder sa douce se lever et se préparer, il put admirer une très belle vue pendants quelques instants quand elle se changea. Il finit par s'encourager à se lever mais avait toujours un sourire de collé au visage, cette femme le rendait heureux et il adorait déjà sa compagnie régulière. Il la suivait tout en écoutant ce qu'elle avait à dire sur le programme de la journée qui s'annonçait plutôt long. 



Il sortit finalement à l'extérieur par le même endroit et qu'elle avait prit quelques instants auparavant. Il se sentait heureux de la voir heureuse comme cela et si épanouie tout d'un coup, cette tour était vraiment une prison car il avait une tout autre Isabella devant lui. La petite farouche et sadique avait laissé place au petit ange souriant et enjouée, c'était vraiment réconfortant de voir sa, il repensa à sa décision d'être partis et il aimait bien comment cela s'annonçait. Il approcha de sa douce et lui donna un langoureux baiser avant de prendre l'assiette de bacon et de fruits qu'elle lui tendit. Viktor mangeait en regardant sa jolie Isabella avec des yeux amoureux et brillants, le coeur ne cessait de battre la chamade à toute les fois qu'il posait ses yeux sur elle et il avait le sourire plus facile depuis qu'ils étaient partis de la tour. 

- Oui oui allons-y ma chérie je te suivrai n'importe ou.



Quand il la vit courir avec son air de défi, ces qu'elle savait qu'il y aurait du travail mais Viktor se leva aussitôt et couru après elle pour la rattraper. Il la prit par derrière et la souleva pour lui donner un baiser avant de voir le chantier. 



Il fut quelques peu découragé et vit que le travail serait long, donc il enleva son haut pour être en torse, elle adorait sa voir la sueur et ses muscles en plein travail. Il s'attarda au travail avec elle tout en lui faisant des petits sourires coquins un peu séducteur et charmeur en faisant travailler ses muscles par exprès pour l'agacer. Une fois le travail terminer il avait chaud et le corps en sueur, ce qui ne semblait pas déplaire à sa tendre amoureuse et il la vit lui faire un sourire coquin. 



Quelques instants plus tard elle se mit à courir vers la rivière de toute ses forces pour la rattraper avant qu'elle ne saute. Il réussit de justesse à l'agripper par la taille avant de tomber dans l'eau avec elle. Il se mit à rire de bon cœur avec sa douce dans les bras et lui couvrit le cou et le visage de baiser coquin pour la taquiner ce qui la fit rire encore plus tout en gigotant dans ses bras.

- Ah que je t'aime mon amour, je suis tellement bien dans tes bras, je n'ai pas de mots pour le décrire tellement ses réconfortant et parfait. Je ne veux jamais que cela se finisse je veux passer ma vie avec toi ma chérie.

Il l'agrippa comme il faut avant de lui donner un baiser, et puis deux et puis trois, et plus il allait plus il mettait de la passion et de l'amour. C'était étrange d'être aussi bien tout d'un coup après une vie de misère comme sa. Il se sentait enfin libéré et il vivait pleinement en compagnie de la plus belle des femmes qu'il aimait vraiment de tout son coeur. 

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mer 6 Jan - 10:49


 Il fut plutôt amusant de passer du temps avec Viktor, même si c'était pour travailler, c'était pour la bonne cause après tout! Ils devaient assurer maintenant leur propre survie et cette maison était de nouveau la sienne. Enfin, elle avait envie de la partager avec son maître, sachant qu'ils avaient quitter la tour, il ne lui restait que lui pour lui apprendre les différentes magie et en échange elle pourrait lui apprendre les différentes techniques de survies ici. Elle n'avait pas passer sa vie dans les livres pour rien! Elle prit sa robe sur le bord de l'eau et la frotta pour enlever la totalité de saleté qu'elle avait accumulé et le lança habilement sur une branche où elle sécherait. Elle nagea ensuite vers lui et s'y agrippa pour l'embrasser tendrement.

Viktor - Ah que je t'aime mon amour, je suis tellement bien dans tes bras, je n'ai pas de mots pour le décrire tellement ses réconfortant et parfait. Je ne veux jamais que cela se finisse je veux passer ma vie avec toi ma chérie.


Isabella -On aura du mal à s'adapter au début, mais je crois qu'on s'y fera rapidement! Je t'aime aussi Viktor, un peu plus chaque jour... Maintenant que nous sommes bien propre, je vais te montrer la pêche avec tes mains... Facile! tu te lève sur tes jambes, tu les écartes, tu plonge les mains et tu attend patiemment...


Elle s'exécuta et imita les positions qu'elle avait vu dans son livre. Un poisson passa entre ses eux jambes et elle se rappela qu'il devait se sentir en sécurité et nager en stationnaire pour bien s'arrêter devant ses mains. Elle soupira calmement avant de gracieusement laisser ses mains dériver de chaque côté de sa proie. D'un seul coup, elle ferma ses mains sur leur repas, mais elle n'avait jamais su à quel point c'était glissant ces trucs là! Il lui glissa quelque fois des mains et elle décida d'y planter cruellement ses ongles pour mieux le saisir. Elle alla chercher une branche qu'elle lui glissa dans la bouche pour lui sortir par le côté du cou avec fierté et elle fit signe à Victor d'essayer, cette rivière était pleine de poisson et s'ils voulaient dîner il faudrait au moins un dernier poisson non?

Isabella -Tu dois ne pas bouger du tout sinon le poisson fuira, c'est une chasse de patience.. Tu en est capable Viktor! OH! J'oubliais! Attention sa glisse hihihihi!


Elle le regarda faire avec un gros sourire amusé, c'était plus excitant de pêcher qu'elle ne l'avait imaginer et elle voulait regarder le plaisir dans les yeux de son maître en tentant lui aussi l'expérience. Quand il réussi, elle applaudit chaudement son premier exploit dans le domaine et lui tendit la branche pour qu'il y accroche sa prise aussi. Elle sauta le plus haut possible et rattrapa sa robe de guerrière pour l'enfiler aussi rapidement. Elle mit des branches et des bûches dans le rond de pierres et elle frotta deux pierres ensemble jusqu'à ce qu'une étincelle allume un bon feu, ils pourraient maintenant faire cuire leur poisson. Elle laissa ce travail à Viktor pendant qu'elle mettait toute leur récole dans une vieille brouette pour les transporter jusqu'à la maison, à l'abris des insectes! Elle fabriqua une salade avec des tomates, des concombres ainsi que des fèves germés et remmena deux assiette pour y mettre la viande qu'il préparait.


Isabella -La salade est servit! Manque plus que le poisson mon cher! Ensuite nous pourrons aller voir si mon sous-sol secret a été découvert... S'il ne l'a pas été, nous pourrons remplir cette maison à nouveau de tout ce qu'il nous faut... Bon appétit..

Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mer 6 Jan - 12:08

Il profita de se tendre baiser de la part de sa douce et lui en redonna un pour le plaisir d'être près d'elle. Il la regarda faire pour la pêche au poisson et il s'exécuta ensuite, quel idée ridicule, sa magie lui serait bien plus utile. Une fois sortie de l'eau il vit Isabella se rhabiller et il étouffa un arqua les sourcils de la voir frotter des roches ensembles pour allumer un feu quand un simple claquement de doigts de sa magie élémentale aurait fait le travail. Il ne ferait pas d'exercice de poisson à la main deux fois, sa magie allait lui servir beaucoup plus souvent qu'elle le pensait. Autant pour allumer des feux que de pêcher le poisson ou tout autre chose à faire. Il n'avait pas passer sa vie dans une prison pour se servir manuellement de sa force quand il pouvait utiliser la magie.



- Heumm mon amour ? Pourquoi tu prend la peine de frotter deux pierres ensemble ? La magie que l'on a apprit sert à se faciliter les choses non ? Tu aurais eue moins de difficulté allumer un feu avec ta magie, mais je dis sa comme sa ses à toi les oreilles.



Il la regarda et lui sourit avant de lui quêter un baiser pendant la cuisson du poisson. Il était un excellent chef cuisinier, cela ne paraissait peut-être pas mais il c'était exercer. Il cuit le poisson parfaitement avant de le tendre à sa douce moitié et ensuite il fit cuire le sien et mangea la salade et le poisson qui était délicieux.

- C'était délicieux, cette petite salade faite comme sa avec des légumes fraichement cueilli était excellente.

Il lui sourit et finis de manger. Ensuite il avait besoin d'affection donc il s'approcha d'elle et la chatouilla avant d'embarquer par dessus elle et la couvrir de baisers et en lui souriant amoureusement et en la regardant avec des yeux brillants d'amour. Son coeur battait très fort et il l'aimait vraiment de plus en plus, il en devenait fou amoureux. Il l'agrippa et l'assit sur lui pour la serrer dans ses bras et lui couvrir le cou de baiser et les joues pour remonter jusqu'à ses lèvres. Il ne pouvait rêver mieux comme vie. Il était libre et avec la femme qu'il aimait, ils allaient vivre une vie de liberté et en profiter pour s'amuser loin de cette satanée tour. Il profita de se petit moment extérieur près du feu avec sa tendre amour dans les bras avant de se lever et la suivre vers son sous-sol secret. Il pensait en même temps quel genre d'endroits pourrait être bien pour aider à leur survie et il avait quelques villes en Férelden en tête comme Dénérim ou Golefalois qui pourraient être bien, sinon il pensa à Orlaïs mais il préférerait rester en Férelden. Tout en marchant il lui demanda comme sa tout bonnement.

- Dénérim ou Golefalois ? Que pense tu de ses deux villes ? Sa pourrais être bien pour du travail et sa nous éloignerais un peu de cette tour.

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor




Dernière édition par Viktor Mahaut le Mer 6 Jan - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mer 6 Jan - 15:14

Viktor -- Heumm mon amour ? Pourquoi tu prend la peine de frotter deux pierres ensemble ? La magie que l'on a apprit sert à se faciliter les choses non ? Tu aurais eue moins de difficulté allumer un feu avec ta magie, mais je dis sa comme sa ses à toi les oreilles.


Isabella -Je te dirais que c'est parce que je n'ai pas eu la formation de premier enchanteur et que je suis fière de mon savoir tout simplement mon loup.


Elle se mit à rire, c'était plutôt comique qu'il pense qu'elle soit aussi puissante alors qu'elle ne connaissait que deux personnes en ce monde qui avait cette opportunité de faire un peu de toutes les magies à part le premier enchanteur et elle n'en faisait malheureusement pas partie de ces chanceux. Pendant qu'ils se rendaient à la maison, Viktor lui demanda laquelle des deux villes elle préférait entre ces deux villes pour du travail. Pendant un instant, elle pensa a Dénérim puisqu'il y avait au moins une personne là-bas qu'elle connaissait qui pourrait les aider.. Elle se disait que même si elle lui en voulait encore d'avoir causer la perte du seul membre de sa famille qui lui restait, il était pas mal leur dernière chance..

Isabella -Je ne connais qu'une seule personne en Dénérim qui puisse nous aider avec ce léger problème c'est... L'ancien petit copain de ma défunte cousine... Sinon il a faillit être premier enchanteur tout comme toi et il se débrouille depuis quelques années comme mercenaire, il aurait sûrement du travail pour nous...


En repensant à sa cousine, les larmes montèrent à ses yeux et elle détourna le regard pour ne pas démontrer sa faiblesse à Viktor. Comme elle lui manquait et comme cela lui faisait du bien de savoir qu'elle avait encore un membre de sa famille près d'elle. Elle n'avait plus personne, mis à part Viktor bien sûre qu'elle avait accepter comme une partie d'elle dont elle ne pouvait plus se passer, c'était son unique famille maintenant. Elle se retourna vers lui rendu devant un mur de la chambre de ses parents et le regarda un moment avec reconnaissance et en essuyant ses yeux rapidement pour se re-saisir.. Elle glissa la main d'une façon plutôt spéciale sur le mur et celui-ci se leva comme une porte menant à un escalier ou plusieurs torches s'allumèrent pour éclairer leur chemin.


Isabella -Je suis heureuse de voir que les voleurs n'ont rien trouver de notre énorme grenier! Nous avons tout pour non seulement réparer la maison, y faire du ménage, mais aussi la meubler à nouveau! C'est fantastique! Je ne me rappelais pas que c'était aussi géant par contre...


Elle regardait les cadres, les vêtements, les meubles et les objets divers et elle se disait qu'elle pouvait même meubler la maison pratiquement deux fois tellement ils avaient emmagasiner trop de choses. Il y avait des armes, des jouets, beaucoup de décorations... Ils avaient tout et c'était un énorme soulagement. Elle vit même la magnifique robe de mariée de sa mère exposer sur un mur prêt de leur peinture de mariage et elle sourit, c'était un souvenir fabuleux où elle avait été une princesse de quatre ans comblée par l'amour, les cadeaux et elle adorait l'habit de ses parents.. Chaque moment passé en leur compagnie lui manquait.. Elle retrouva même le livre d'histoire que sa grand-mère lui avait fait avant de mourir, elle le lisait chaque soir et l'adorait! Elle revint à elle et se retourna vers Viktor..

Isabella -Alors le plan c'est que toi tu répare ce qui est briser, moi je m'occupe du ménage et ensuite nous allons refaire vivre cette maison si nous travaillons assez tard ce soir, nous serons libre demain de faire tout ce que tu veux librement... Qu'en dis-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mer 6 Jan - 16:19



Viktor avait sourit quand il avait entendu sa raison, il trouva cela plutôt pratique en effet et il était très fier de sa jolie brunette et il l'avait fixer comme il faut pendant qu'elle l'avait fait.


- Je ne dis pas que je suis pas fier de toi mon amour, c'est pratique de savoir se débrouiller quand on a pas de magie, tu as raison dêtre fier de toi et de ton savoir car je suis fier de toi moi aussi. Plus je suis avec toi plus que je t'aime, tu es tellement merveilleuse. Tu es pleine de surprise je vois des nouvelles choses de toi à tout les jours et ses agréable ainsi.


À chaque fois qu'il lui disait qu'il l'aimait et qu'il entendait qu'elle l'aimait aussi il sentait son coeur se gonfler et se réchauffer. Il ne pouvait pas y avoir meilleure sensation dans la vie que d'aimer et d'être aimer en retour par une femme aussi formidable que la sienne, il en était comblé.


Il écouta son tendre amour lui parler de sa connaissance en Dénérim, il entendit le mot mercenaire donc il se douterait que ce ne serait pas toujours du travail légal et sans risque, mais bon rien ne pouvait l'arrêter mis à part sa femme qui avait le don de le neutraliser et ce même sans lui toucher, juste avec ses jolis atouts Razz Il était chanceux que ce soit pour lui et que sa seule faiblesse soit de son côté, donc il pouvait être presque invincible. Ah le pouvoir d'une femme sur un homme, ses bien le pouvoir le plus dangereux qui existe mais oh qu'il ne s'en passerait pas, il adorait le danger. Razz




Il ressentit sa peine quand elle parla de sa cousine, donc en tant qu'homme il la stoppa dans sa marche et la prit dans ses bras quelques instants pour lui faire un câlin réconfortant et lui donner un baiser sur le front en lui flattant le dos et en lui accotant la tête sur sa poitrine. Il la relâcha par la suite et lui donna un tendre baiser plein de réconfort et plein d'amour avant de lui sourire. Elle lui sourit à son tour et essuya ses larmes avec le revers de son doigt avant de poursuivre vers ce qui semblait être un mur. Bien caché le sous-sol pensa-t-il.

Viktor entra derrière elle et la mâchoire faillit lui tomber en voyant la pièce et toute le paquet de chose qu'il y avait. Il regarda partout, il y avait du stock partout, il suivit son amour des yeux pour finalement l'approcher et regarder le portrait des parents de Isabella. Il la regarda avec un sourire .

- Tu es le portrait craché de ton père toi ses fou la ressemblance et les traits en communs que vous avez. Même yeux et même couleur de cheveux mais tu as le visage fin de ta mère, bref un beau mélange de perfection à mes yeux.




Il lui sourit tendrement en joignant sa main à la sienne et quand elle se retourna vers lui il lui déposa un doux baiser amoureux sur les lèvres avant d'écouter ce qu'elle avait à dire.



- Oui moi sa me convient parfaitement, mais tu sais maintenant on est plus dans la tour, on est plus maître et apprentis, on est deux personnes égales qui s'aiment et qui partage leur vie ensemble. Je t'enseignerai ce que tu veux si tel est ton souhait mais ce n'est pas qu'à moi de choisir, je ne suis plus ton maître, tu as le droit de proposer des activités aussi mon amour. Alors au travail c'est parti.

Il commença à ramasser ce dont il aurait probablement besoin et plaça cela au bord de l'entrée, il s'équipa de tout sa sur lui pour être efficace, et amena le reste avec sa magie en faisant un petit clin d’œil à sa douce.

Il sortit et commença à faire le tour extérieurement pour fixer ce qui était de travers dont les panneaux décoratifs aux fenêtres, replaça les clôtures et continua de faire le tour. Une fois terminé il entra à l'intérieur et la il sembla se décourager, il soupira et commença à réparer et replacer pièces par pièces tout ce qui n'allait pas. Les planches de bois des planchers, les portes dévisser ou presque sur le bord de tomber, les murs troués, les chaises et la table en bois à réparer en attendant de les refaire, les escaliers dans état lamentable, les rampes, et j'en passe. Il passa la journée et une partie de la soirée à travailler fort pour que tout soit en ordre pour peinturer après. Il arrêta quand le jour commençait à tomber. Il resserra les outils dans le sous-sol secret avant de se coucher dans l'herbe pour souffler un peu, il était exténué et la faim commençait à se faire sentir. 


_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Jeu 7 Jan - 11:43

Viktor lui sourit et lui expliqua qu'il était fier d'elle, mais les compliments qu'il lui donna lui fit oublier qu'il avait oublier qu'elle ne soit pas aussi forte que lui en magie. Rendu au sous-sol il avait l'air bouche-bée, c'était vrai que c'était impressionnant et quand il vit la photo de mariage de ses parents il fut tout aussi souriant qu'elle, il fallait dire que c'était une très jolie photo. Il l'analysa un instant et lui fit part de ses observations..


Viktor - Tu es le portrait craché de ton père toi ses fou la ressemblance et les traits en communs que vous avez. Même yeux et même couleur de cheveux mais tu as le visage fin de ta mère, bref un beau mélange de perfection à mes yeux.


Isabella -C'est gentil Viktor! Tu es un chou...




Elle lui sourit, d'accord avec son affirmation.. Il l'embrassa tendrement et elle lui rendit un baiser tout aussi passionné. Elle lui expliqua rapidement ce qu'il y avait à faire par la suite et caressa son visage du bout des doigts, pendant un instant elle hésitait à travailler, mais elle se mit à avoir très chaud et compris que le travail était sûrement mieux que de se laisser aller pour l'instant. C'était une bête de travail et elle ferait tout pour y aller le plus rapidement possible.. 

Viktor - Oui moi sa me convient parfaitement, mais tu sais maintenant on est plus dans la tour, on est plus maître et apprentis, on est deux personnes égales qui s'aiment et qui partage leur vie ensemble. Je t'enseignerai ce que tu veux si tel est ton souhait mais ce n'est pas qu'à moi de choisir, je ne suis plus ton maître, tu as le droit de proposer des activités aussi mon amour. Alors au travail c'est parti.


Isabella -Tu resteras toujours mon maître peu importe l'endroit où nous serons! J'adore que tu m'apprennes des choses sur la magie..


Elle se mit donc a remplir un seau d'eau, prendre un torchon ainsi qu'un balai et un ramasse-poussière avant de s'attaquer, pièce par pièce aux différentes tâches ménagères le plus rapidement possible pour être certaine qu'elle terminerait ce soir. Elle lava chaque mûrs et chaque plancher, elle passa le balai partout et ramassait tous les déchets et choses brisées. Elle croisait souvent son tendre qui travaillait aussi fort qu'elle et elle s'amusait à chantonner de bonheur en travaillant. Plus ils avançaient et plus cela la rendait fière de leur accomplissement. Ils travaillaient rapidement et sans relâche, il n'y avait pas meilleur entraînement! Une fois le jour en train de se coucher, ils finirent enfin les réparation et le ménage, il ne resterait plus qu'à mettre les décorations et les meubles le lendemain et ils auraient une maison à eux.

Viktor semblait aussi exténuer qu'elle, mis à part qu'elle pouvait lui redonner un peu d'énergie sans même se servir de sa magie. Elle enleva ses vêtement souillés et détacha ses cheveux poussiéreux avant de s'asseoir sur lui et se pencher pour lui donner un tendre baiser avec un petit sourire joueur. Elle aimait bien aller se laver dans la rivière, mais elle avait nettoyer leur bain hors de prix et de grande taille pour une bonne raison, ils s'en serviraient! C'était un bain plutôt spécial et ingénieux dans lequel l'eau de la rivière tombait sur leur tête et les lavait en profondeur... Ils avaient appelé cela chute de bain. Elle lui caressa le torse du bout des doigts pendant un instant avant de se relever avec un petit sourire..

Alyssia -Allons nous laver et manger, cela nous donnera un peu d'énergie pour passer une douce soirée au bord du feu avant d'aller dormir..

Elle enleva le haut en lui glissant un regard de côté et alla à la salle d'eau pour qu'il la suive. Bon, d'accord ce serait très difficile, voir presque impossible d'être nue dans l'eau avec Viktor et ne rien faire, mais elle tenterait de combattre cette envie. Elle allait se laver, seulement se laver.. Elle en était capable! Elle alluma l'eau en appuyant sur un simple bouton qui fit couler l'eau dans l'énorme baignoire où elle pouvait rester debout et rinça ses cheveux en attendant Viktor dos à l'entrée de la pièce.. Quand elle l'entendit arriver, elle rougit tout de même un peu... C'était quand même la première fois qu'elle était nue devant un homme!
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Jeu 7 Jan - 14:35

Viktor profita de se moment tendre et amoureux avec sa douce sur lui qui l'embrassait avec passion. Elle se leva ensuite et enleva son haut tout en se dirigeant vers la maison avec une air de côté un peu osée et elle ne lui fit pas deux fois. Il arqua un sourcil avec un sourire en coin avant de se lever et de commencer à enlever son haut lui aussi pour l'accompagner. Il la laissa entrer dans la salle d'eau quelques instants avant pour finir de se dévêtir, il commençait déjà à être excité que sa se réveillait sous la ceinture. Que sa allait pas être facile de se contrôler dans ce bain-douche sans avoir envie de rien faire quand au fond de lui il lui ferait l'amour passionnément direct sur la place. Il finit par se parler et essayer de contrôler les pulsions intérieurs qui le travaillait de plus en plus avec le dessous de sa ceinture de plus en plus réveillé. Il entra et la fit toute nue dos à lui, il embarqua derrière elle et se mit à lui regarder les fesses et le dos pendant quelques instants car il pensait trop à autre chose il ne devait pas céder sous la pression qui devenait de plus en plus insoutenable.



Il se dit intérieurement sans que Isabella le comprenne vue la connexion de leur coeur et de leur esprit.

*Wow quel parfait petit corps, que je suis chanceux d'avoir sa. Par Andrasté que j'ai envie d'elle maintenant, ses vraiment trop fort je ne pourrai pas me contenir, elle est vraiment excitante ma femme*

Il s'approcha doucement tout en gardant le focus mentalement pour ne pas lui sauter dessus malgré l'envie ardente sous sa ceinture qui le travaillait de plus en plus. Il finit par être collé à elle, avec son dessous de ceinture qui lui accotait sous les fesses, visiblement il ne pouvait pas faire mieux . Il passa ses mains vers en avant d'elle en lui caressant légèrement le corps, en remontant à ses épaules et en lui donna de petits baisers sur sa nuque et en descendant un peu sur la colonne. Il caressa le dessus de ses bras en montant et en descendant tout en lui donnant des baisers dans le cou. Son mental était vraiment très solide car il avait déjà l'esprit ailleur. Il s'avança pour lui donner des baisers dans le cou sur le coté et sur les joues avant de descendre ses main dans son dos pour lui caresser les hanches et un peu les fesses de temps en temps.


Il sentait une chaleur anormale se produire quand il la caressait à certain endroit, une chaleur non-humaine mais plus magique. Il relâcha ses caresses légèrement car il commençait à avoir chaud, mais il fit un dernier test. Il remonta ses caresses sous ses bras et s'approcha tranquillement de sa poitrine vers en dessous et sentit une chaleur monter de plus en plus qu'il s'approchait. Donc il recula ses mains et son esprit revenu et analysa plus en profondeur en projetant son esprit dans le sien pour analyser en même temps de tester son cerveau voir qu'est-ce qui pouvait bien créer cette chaleur. À force d'analyser et de la caresser il comprit finalement et il se mit à penser à comment neutraliser cela. Il lâcha complètement ses caresses pour se concentrer sur sa. Au bout d'un moment il comprit quelle subissait l'effet d'un sort qu'une seule personne pouvait faire, et il avait envie de vouloir être en colère contre lui et il le pensa un peu trop fort.


*PREMIER ENCHANTEUR!!!!!!!!!!!!!! JE LE SAVAIS *





Il avança son visage vers elle pour lui donner un tendre baiser et la revirer face à lui, il lui ramassa les fesses en la montant dans ses bras et lui donna quelques fougueux baisers sans rien de plus. Il la redéposa et la regarda de haut en bas avant de la regarder de nouveau dans les yeux et de lui sourire.



- Tu es aussi belle avec des vêtements que sans vêtements mon amour Smile Je t'aime de plus en plus, je ne veux pas te perdre.

Il lui mis une main sur la joue en lui agrippant un peu le derrière de tête avant de l'embrasser amoureusement.

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor




Dernière édition par Viktor Mahaut le Jeu 7 Jan - 23:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Jeu 7 Jan - 17:37

Le tout devenait très agaçants et elle avait beaucoup de mal à se contenir, si ce n'était pas d'elle, elle se retournerait et jouerait contre ces principes sur le champs! Elle ne se retournait pas pour ne pas le voir, mais il était plutôt difficile de ne pas sentir plusieurs détails... Dure et tentant.. Elle l'entendit s'esclaffer Viktor en pensée et elle sortie de ses pensées automatiquement. Elle se retourna, mais il pensa à la retourner au même moment. *PREMIER ENCHANTEUR!!!!!!!!!!!!!! JE LE SAVAIS * Qu'il avait pensé.. Pourtant elle ne comprit pas trop quel rapport avait le maître avec la situation! Il lui fit oublier rapidement ce petit écart et l'embrassa fougueusement en entourant ses bras autour de son cou.. Sa respiration et son coeur accélérait et elle n'en pouvait plus.. Elle s'enflamma aussitôt qu'elle pensa à lui sauter dessus et brûla légèrement Viktor.

Isabella -OH par Andastré, je m'excuse! Je ne sais pas qu'est-ce qui se passe... Je... Je vais te soigner attend..


Viktor - Tu es aussi belle avec des vêtements que sans vêtements mon amour  Je t'aime de plus en plus, je ne veux pas te perdre.


Isabella -Tu ne me perdras jamais mon Viktor à moi.. Je ne pourrais pas me permettre de perdre le seul homme que j'ai aimée dans ma vie... Je ne sais seulement pas pourquoi.... Mes principes de ne rien faire avant le mariage m'ont rattraper, je ne sais pas pourquoi, je suis incapable de tricher...


Elle se lava rapidement et quand ils eurent terminés, elle éteignit l'eau et tordit ses cheveux. Elle repensait à Viktor et cette envie forte qui l'attirait vers lui, mais elle ne pourrait pas un jour s'adonner au plaisir de la chair puisque son corps le refusait. Il allait sûrement un jour se lasser d'elle, elle se lassait déjà elle-même de sa condition. Si elle ne serait pas certaine qu'elle pourrait le brûler vif, elle n'attendrait sûrement pas un mariage qui faisait fuir les hommes seulement en prononçant le mot... C'était plutôt injuste.. Elle se retourna vers lui ne se rappelant pas qu'il était nu et regarda tous les détails qu'elle n'avait pas encore remarquer. C'était le feu qui revenait où elle avait seulement violemment rougit? Il faut dire qu'elle n'avait jamais vu un homme nu..

Isabella -Je te promet que si je pouvais t'offrir ma virginité, je le ferais.. Je.. Je ne comprends pas... Je ne contrôle pourtant pas les éléments..
Elle soigna ses brûlure avec honte, elle avait si peur de lui faire du mal qu'elle ne savait plus quoi penser..
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Jeu 7 Jan - 22:32

Viktor ne parla pas mais savais bien trop pourquoi alors il se laissa soigner. Il la regarda dans les yeux et lui sourit pour la rassurer.



- Sa va aller mon amour on a toute la vie pour faire sa. J'ai déjà tous ce que j'ai besoin d'avoir dans la vie, c'est à dire toi et l'amour que tu me portes, ses suffisant pour le moment ce plaisir peut attendre le jour de notre mariage.



Sur ces mots il l'embrassa avec passion et amour pour la réconforter. Il avait entendu ses pensées car elle pensait un peu trop fort et il lui démontra qu'elle n'avait pas à avoir peur de le perdre qu'il resterait toute sa vie avec elle. Il prit une air sérieuse et la regarda en réfléchissant à comment dire ce qu'il se préparait à dire. Il ne savait vraiment pas comment le dire alors il l'envoya comme il pensa.

- Vois tu mon amour tu n'as pas à avoir honte de cette réaction car se n'est pas de ta faute, je ne t'en veux pas du tout.

Il la regarda en lui flattant la joue avec son pouce en tenant son visage dans ses paumes. Il l'embrassa et la serra dans ses bras même s'il était encore nu. Malgré tout elle continuait d'avoir honte ou de se sentir mal des réactions magiques de son corps.

- Je t'aime mon cœur, ne sois pas honteuse de toi comme sa ni attristé, ce n'est pas grave, on va trouver une solution. 

Cette dernière phrase sembla la toucher car elle le regarda et lui sourit tendrement. Il lui sourit en retour en lui redonnant des baisers amoureux et passionner. Ses baisers sembla lui faire oublier ses craintes car elle recommença à participer avec passion, en l'embrassant et en lui mordillant la lèvre. Elle risquait de le brûler encore mais il continua tout de même de prendre le risque de se brûler pour continuer dans sa fougue. Décidément il ne voudrait pas se séparer d'elle peut importe la situation, elle serait sienne pour la vie. 


(oublie kes blonde lol )

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Ven 8 Jan - 20:57

Viktor - Sa va aller mon amour on a toute la vie pour faire sa. J'ai déjà tous ce que j'ai besoin d'avoir dans la vie, c'est à dire toi et l'amour que tu me portes, ses suffisant pour le moment ce plaisir peut attendre le jour de notre mariage.






Isabella -Ma... Mariage...?


Elle n'avait jamais pensé aimer un homme dans sa vie, elle n'avait jamais pensée à se mariée non plus. Tout ce qu'elle se rappelait de celui de ses parents c'était qu'elle marchait devant sa maman en jetant des pétales de roses pour rejoindre son père et qu'il y avait un repas ensuite. Elle n'avait pas d'amis ni famille, cela devait être le cas d'ailleurs de Viktor aussi... Elle ne voulait pas penser à cela maintenant, c'était trop tôt et elle préférait profiter du moment présent... Elle l'embrassa doucement et lui caressa le torse du bout des doigts un instant et recula avant de s'enflammer.

Il lui dit qu'elle ne devait pas avoir honte, mais la honte était simplement secondaire puisqu'elle était surtout frustrée. Frustrée de ne pas pouvoir un jour perdre sa virginité avec l'homme qu'elle aimait. Elle ne savait pas se que cela faisait, mais elle en avait terriblement envie lorsqu'elle était seule avec lui et ses temps-ci, mise à part le travail, c'était toujours le cas. Ils pouvaient même dormir tout le temps ensemble, ils étaient libres, mais pas totalement. Il lui promis cependant qu'ils trouveraient une solution et sur ces mots... Il était donc prêt à tout pour rester avec elle et cette idée la fit sourire grandement avant d'échanger à nouveau un baiser, mais plus torride jusqu'à ce qu'elle s'enflamme à nouveau et s'éloigne. Elle le soigna de façon découragée et enfila ses vêtements avant d'aller faire le souper sans un mot, elle voulait se changer les idées et il y avait de l'alcool dans la cave...
(oubli qu'il est chauve alors XD)


Isabella -Je.. Je vais aller préparer le souper et nous chercher à boire.. Nous pourrions manger près du feu en regardant les étoiles ce soir mon chéri?
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Sam 9 Jan - 1:43

Viktor se laissa emporter par la passion de sa tendre moitié et ne chercha pas à aller plus loin quand elle reculait pour s'enflammer. Elle n'avait pas l'esprit bien bien fermée depuis qu'ils étaient ensemble et sortit de la tour, car il voyait à peu près tout ce qu'il voulait dans sa tête. Ses pensées raisonnaient dans la tête de Viktor aussitôt qu'il se connectait à elle et la voir comme sa le rendait un peu triste mais il ne le laissait pas paraître. Il se jura qu'il trouverait un moyen de briser cette protection et  il serait assez convaincant pour essayer de devancer le mariage un peu pour pouvoir lui faire plaisir en amour mais aussi avec le plaisir de la chair, elle en avait vraiment envie et il voudrait la combler dans tout, il avait pour seul but de rendre heureuse la femme qu'il aimait et il comptait bien y arriver. 

- Oui oui tu as bien entendue, je veux te marier un jour quand on sera rendu la car je te veux près de moi pour la vie, je t'aime ma chérie.

Il lui sourit et lui donna un léger baiser en la regardant dans les yeux remplis d'étincelles. Il décida de remettre ses vêtements aussi quand il la vit faire la même chose mais avec une air normale, ni amoureuse ni souriante, il était trop concentré sur sa mission pour penser à autre chose. Il la regarda après un moment quand il sortit de ses pensées et elle le regarda comme si elle attendait une réponse à une question qu'il n'entendit pas donc il improvisa une réponse.

- Désolé j'avais la tête ailleurs, oui ses une très bonne idée mon amour, tu veux que je t'aide à faire quelque chose ?

Satisfaite elle lui sourit avant de descendre en bas chercher l'alcool et ce qu'elle aurait besoin pour faire le repas. Il la suivit tout en essayant de se remémorer la question pour savoir à quoi il avait dit oui car il avait vraiment eu la tête ailleurs pendant un moment. Il fut plutôt fier de sa réponse tout de même s'il ne se souvenait pas ce qu'elle avait dit le temps qu'il avait été faire un tour dans le monde imaginaire. Razz

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Dim 10 Jan - 12:21

Viktor - Oui oui tu as bien entendue, je veux te marier un jour quand on sera rendu la car je te veux près de moi pour la vie, je t'aime ma chérie.


Isabella -Cela fait étrange de penser à moi en mariée! Chaque fois que je met une robe, il arrive toujours quelque chose! hihi


Il était vrai que la dernière fois qu'elle avait mis une robe c'était au bal et il y avait eu toute une série d'événements qui avait clairement été sacrifier sa robe dès le départ, mais à quoi sert une robe si il faut se changer tout à coup en guerrière pour survivre et protéger les gens qu'elle aimait. Elle n'avait jamais pensée par contre qu'elle avait un problème venant du dernier membre de sa famille! Un événement complexe qui leur avait donner envie de partir pour de bon de cette tour maudite plus que jamais, mais qui la torturait depuis un moment. Elle se changea les idées en cuisinant une belle salade pendant qu'elle demanda à Viktor d'aller attraper du poisson et qu'elle le rejoindrait au feu.

Isabella -Prépare nous un bon feu et du bon poisson et nous pourrons manger le dernier repas de la journée en regardant les étoiles en amoureux.. Je te rejoint rapidement chéri promis..


Il s'exécuta et elle sourit en terminant la salade, tout cela n'était qu'un beau rêve avant qu'ils réussissent à reprendre une vie normale et pleine de danger. Elle sortie dehors avec le bol de salade et chercha Viktor des yeux. Apparemment, le poisson avait été attraper rapidement et le feu avait été allumé facilement! Elle alla s'asseoir près de lui et lui donna un baiser avant de prendre ses deux bras et les mettre autour de sa taille. Elle remarqua au bout d'un moment que les plus belles étoiles qu'il y avait ce soir, était dans les yeux de Viktor qui ne regardait pas du tout le ciel. Il la regardait avec ce petit sourire qui la faisait craquer, elle se mit donc à rire de bon coeur.

Isabella -Mon loup, les étoiles sont dans le ciel, le ciel c'est plus vers le haut tu sais! Hihi

Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Dim 10 Jan - 17:52

Viktor sourit légèrement quand elle parla de ses catastrophes quand elle portait une robe. Il l'approcha et lui donna un doux baiser sur les lèvres.



- On va essayer que cette fois la se passe bien ha ha ha.

 Il c'était perdu dans ses pensées, il imaginait le mariage avec elle, dans une belle robe et vraiment bien trimée. Il imaginait les différentes catastrophes qui pourrait se produire et cela le faisait rire légèrement. Mais elle serait surement très jolie en robe de mariée. Il revint à lui et il entendit sa tendre moitié lui dire le plan de match pour la soirée. Il acquiesça d'un signe de tête en lui souriant.

- Bien sur mon amour c'est une superbe idée.

Il se dirigea vers le lac, mais resta au bord, pas question d'attraper le poisson à la main, vive la magie. Il se concentra sur le lac en visualisant les poissons vivants dedans et avec sa magie élémentale il fit mourir quelques poissons qui remontèrent à la surface pour ensuite les pousser vers le rebord de l'étang. Il n'eut qu'à les cueillir, il sourit car il fut satisfait de son petit jeu et les apporta près de l'endroit ou il fit le feu. Il mis quelques bûches dans le cercle de façon efficace et alluma le feu magiquement à une bonne intensité le temps qu'il faisait cuir le poisson avant de le diminuer un peu pour ne pas trop qu'il fasse chaud. C'était l'avantage de le faire magiquement, il avait un contrôle sur la température. Il vit son amour arriver avec la salade donc il finit la cuisson pour garder le poisson chaud.



Il lui redonna son baiser et la laissa mettre ses bras autour de sa taille avant de lui sourire. Ils mangèrent et ensuite ils passèrent un doux moment ensemble avant que le ciel ne se noircisse et que les étoiles apparaissent. Mais il était davantage intéressé à regarder les yeux brillants de sa femme qui brillait avec les vagues du feu ce qui les rendait vraiment beaux. Il ne pouvait s'empêcher de les regarder et il crut remarquer qu'elle aimait bien ce petit sourire qu'il lui faisait mais il ne s'en rendait plus compte tellement il était rendu habituer de sourire. Sa vie ici lui plaisait énormément il avait le sourire beaucoup plus facile. Il se mit à rire avec elle quand elle lui dit que les étoiles étaient plus haute.

- Oui je le sais mon amour mais celles dans tes yeux sont les plus brillantes. Elles m'obsèdent à un point tel que je ne peux pas regarder rien d'autres. Je t'aime ma chérie.



Il la retourna légèrement juste pour avoir accès à ses lèvres et lui donner de tendres et passionnés baisers. Après quelques baisers il la regarda avec se sourire pour lui donner un baiser sur la joue et regarda finalement le ciel quelques instants avant de replonger son regard dans celui de sa bien-aimée.


_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor




Dernière édition par Viktor Mahaut le Dim 10 Jan - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Dim 10 Jan - 21:29

Viktor - Oui je le sais mon amour mais celles dans tes yeux sont les plus brillantes. Elles m'obsèdent à un point tel que je ne peux pas regarder rien d'autres. Je t'aime ma chérie.


Isabella -Je t'aime aussi Vik...


Elle n'eut même pas terminer sa phrase que trois rires de templiers vint interrompre la belle soirée. Isabella se leva rapidement en maugréant cette robe qui lui donnerait encore des misères pendant le combat et qui finirait encore à la poubelle *GRRRRRR* L'un d'eux était lle plus grand et sûrement le plus fort, celui de gauche avait l'air fourbe et tricheur, elle le garderait dans ses priorités. Celui de droite était un puissant mage de l'instinct à voir les flammes au creux de ses mains. Ils allaient avoir du fil à retordre une fois de plus! Quelle chance!

Templier 1 -Tiens si c'est pas la petite mage guerrière qui a fait une fuite avec le fugitif de la tour! Tasse toi fillette et je ne te ferai pas de mal...


Templier 2 - Avec de tel yeux je peux toujours me la garder pour mon plaisir personnel les gars...


Templier 3 - Elle doit être bien habituer avec les hommes la petite!






Isabella -La guerrière, elle les tues les hommes dans votre genre sans problème...


Isabella avait déjà commencer depuis leur arrivé à incanter intérieurement pour sa force et ensuite sa défense. Elle était prête à toute éventualité et ces trois templiers n'étaient décidément venu en ami. Ce qui réveilla son petit côté sadique à penser qu'ils voulaient surtout du mal à Viktor et qu'elle passait encore en deuxième priorité. C'était plutôt insultant de passer en deuxième et se faire traiter en petite femme fragile qui fait sa traînée. Rien ne l'insultait plus que de se faire traiter de traînée et Rosalie l'avait insinuer au bal sans qu'elle ne puisse lui donner la leçon qu'elle aurait méritée.

Elle se retourna vers Viktor et pensa très fort à ce qu'elle voulait qu'il fasse, ils devraient les tuer tous les trois pour que leur cachette secrète ne soit jamais découverte. Ils n'avaient pas le choix, même si cela pouvait impliquer des blessures face aux trois bons soldats qu'ils avaient pour ennemis. Elle prit rapidement sa hache qui était rester près du feu et la fit tournoyer entre ces doigts habilement en calculant sa stratégie de combat. Elle décida de s'attaquer à celui du milieu, guerrier contre guerrière et elle aiderait tant qu'elle peut pour le troisième qui s'attaquerait à viktor assez sauvagement à lui voir son air tout aussi sérieux que le sien.


Le premier coup fut donc donné par Isabella tandis que les deux autres fonçaient vers son fiancé et elle devait tuer celui-ci le plus rapidement possible. Le problème était qu'ils était tous au même niveau de force, mais pas de combat. Le leader stoppa le coup de hache avec son épée longue et ils engagèrent une rafales de coups qu'ils bloquaient tous deux chaque fois. Ce guerrier était plus gros en masse, mais de force égale avec ces incantations et sa rage qui s'en mêlait. Elle lançait de temps à autre un cri de guerre et surprenait son adversaire parfois. Son ennemi perdait en confiance et elle avait l'espoir de le battre et aider Viktor en danger de mort contre deux opposants de force égale à la sienne. Elle frappa durement la tête du guerrier, l'assommant pour au moins quelques secondes. Elle se retourna vers le fourbe qui tenta de poignarder Viktor, mais qu'il évita de justesse. Pendant se temps, l'autre templier lui lançait des boules de feu. Elle se concentra donc sur sa magie de la création et prit une poignée de roches qu'elle lança vers le fourbe en les contrôlant bien, les petites roches se transformèrent en dagues et fila vers l'homme pendant qu'elle se retournait vers le guerrier.



Isabella -Tu en redemande?


Templier 1 -Je tes sous-estimer, désolé cela n'arrivera plus...
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Dim 10 Jan - 22:40

Viktor avait ressenti la présence des Templiers avant qu'il ne les entende rire. Il c'était préparer à cette éventualité depuis leur sortie de la tour, il avait analyser le tout déjà avant que le combat ne commence. Il savait qu'il devrait maîtriser le mage en premier car ce serait lui qui causerait le plus de mal. Un sourire sadique se dessina sur son visage et ses yeux avait un regard de défi.



- Ah tiens dont de la compagnie, sa faisait longtemps que je n'avais pas eu une dose d'exercice, vous tombez à point les gars.

Il se concentra dans le temps que Isabella parlait avec eux et il entra dans cette rage incontrôlable plutôt rapidement vue que sa vie et celle de sa femme était en danger. Cela ne prit pas de temps que la puissance de Viktor se faisait sentir à travers le groupe, elle ne cessait d'augmenter de seconde en seconde. Les pupilles de Viktor tournèrent en un feu brillant. Les templiers étaient tout d'un coup moins sur d'eux avec cette puissance qui ne cessait d'augmenter. Isabella la sentait aussi mais elle essayait de cacher sa crainte car elle se souvenait surement de la dernière fois qu'il était entrer dans cette rage contre Syril il avait faillit la tuer également, mais la cause le demandait, c'était une question de survie.



Il aurait besoin de quelque chose pour contrer les épées de ces templiers, alors il concentra et donna un coup vers en bas avec ses mains lui faisant sortir des griffes acérés avant de foncer sur le mage. 

Le mage réussit à esquiver sa charge en lui donnant un coup de pied dans les jambes pour le faire tomber. Viktor roula sur lui quelques tours avant de se stabiliser et de se relever de terre. Le mage avait l'air amuser du petit spectacle il sous-estimait Viktor en le narguant et en souriant bêtement.

- Alors ses sa un entraînement de Premier Enchanteur ? Plutôt décevant Viktor. Hahaha

Viktor s'enragea encore plus et s'approcha du mage avec une colère plutôt bouillante, il lui fermerait sa petite gueule de fendant en le tuant. Viktor le regarda droit dans les yeux et lui sourit sadiquement.

- On va voir ce que tu as dans le ventre minable, tu n'aura malheureusement pas la chance de retourner à la tour pour te vanter de m'avoir battu car je vais te tuer. 

Le mage ne semblait pas prendre au sérieux le potentiel de Viktor jusqu'à ce qu'il ressente sa puissance, le mage perdit son sourire tout d'un coup et celui de Viktor grandit en laissant voir ses dents dont quatre crocs bien acérés. Le mage commença à bombarder de sorts que Viktor réussissait à peine à éviter tellement ils étaient collés. Il réussit à en éviter quelques uns mais en mangeait en pleine gueule parfois. Il se concentra sur son bouclier magique pour éviter des dégâts magiques tout en essayant d'esquiver les coups physiques du templier fourbe. Comme il évitait une boule de feu il dut faire une feinte pour éviter le poignard de l'autre templier qui voulait lui poignarder le dos. 

Décidément ce combat ne serait pas facile à deux contre lui, il devait trouver un moyen d'en éliminer un au plus vite, mais comment ? Quand il fonçait sur un il devait toujours faire en sorte de les avoir les deux dans le visage pour ne pas se faire avoir de dos.Il devra utiliser une bonne dose de magie pour en venir à bout car les templiers avaient une résistance magique quand même relativement élevé. Il utiliserait plus la magie de l'entropie et celle des éléments pour les déconcentrer pour mieux les frapper physiquement.

Il continua de faire ses feintes et en lançant ses sorts sur eux tout en les frappant physiquement mais ils ne semblaient pas s'essouffler. Il avait quelques ouvertures de temps en temps pour placer de bons coups pour les affaiblir mais il évitait surtout les lames d'épées qui l'entaillait des fois et les sorts du mages qui ne cessait de lui arriver dessus. Il espérait qu'Isabella se débrouille avec son autre car lui était débordé avec les deux siens. 



Un moment donné il vit le mage commencer à faiblir car il lançait ses sorts trop rapidement, Viktor savait qu'il finirait par faiblir. Il vit enfin la chance lui sourire alors il fonça dessus et lui donna quelques bons coups de poings, pieds et griffes pour le mettre hors d'état de nuire pour le moment le temps qu'il s'occupe de l'autre qui la jouait traître.

Il se plaça pour pouvoir voir le mage par terre en se battant contre le second templier. Entre ses charges il se guérissait de ses entailles car sa l'empêchait de bien penser, il esquivait tout en prenant du recul et refermait ses plaies. Quand c'était fait il chargeait et essayait de maîtriser le combat à son avantage mais les coups d'épées et les coups de bouclier rendait la tâche difficile. Il se ramassait par terre des fois et il passait bien proche de la mort car le templier en profitait pour essayer de l'empaler quand il était par terre. Il roulait de justesse pour éviter mais une fois il se fit entailler le plis de la jambe, lui donnant ainsi de la difficulté à se tenir sur cette jambe. Le combat était entrain de tourner en sa défaveur, il fallait qu'il fasse quelque chose car sinon c'était la mort, les charges contre lui se multipliait et il perdait du terrain vite. Le templier gagnait en confiance car il voyait qu'il prenait du terrain sur Viktor qui commençait à avoir mal avec toute ses coupures. Un moment donné il fut distrait pendant une seconde et sentit l'épée du templier lui transpercer l'abdomen. Par réflexe Viktor enflamma ses mains et mis le feu au tissus sous son armure qui était ouverte à quelques endroits. Il donna ensuite un coup dans la poitrine du templier avec sa jambe intacte avant de tomber par terre car il n'était pas capable de se tenir seule sur l'autre. 

* ARRRRRRGGGGGGHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH * 

Isabella venait de faire tomber son adversaire avant de remarquer Viktor par terre l'abdomen en sang. Elle courut vers lui pour l'aider et Viktor lui fit signe de rester la bas et de finir son combat, qu'il était correcte il allait se soigner. Elle s'exécuta et resta concentrer sur le combat contre son adversaire. Il avait au moins réussit à en éliminer un en le brûlant vif sous son armure avec un feu à la moitié de sa puissance. Il était mort mais le feu continuait de brûler le corps, l'autre templier mage commençait à peine à reprendre sur lui. Viktor vit qu'il avait le temps de se soigner la blessure sévère à l'abdomen. Il se concentra et referma la plaie tout en rebâtissant les tissus intérieurs. Il fit appel à son énergie intérieure pour se redonner de l'énergie vitale car il en avait perdu légèrement et il se sentait plus faible. Une fois fait il se prépara avec son bouclier magique pour continuer le combat contre le mage qui était maintenant relever et qui se préparait pour la suite de la bataille également de son côté. Il avait au moins pu souffler quelques instants le temps de se préparer pour être à son avantage durant le combat.

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Lun 11 Jan - 14:47

Isabella commençait à avoir du mal à se concentrer sur son adversaire en entendant les propos frustrant du templier à l'encontre de Viktor. C'est quand elle l'entendit gémir après avoir assommer le guerrier qui tomba loin par terre qu'elle prit le temps de rejoindre son homme pour découvrir qu'il était blessé de partout, mais que sa pire blessure était à son abdomen. Elle commença à le soigner paniquée et il lui dit de finir son combat, qu'il se soignerait. Il avait au moins réussi à en éliminer un, l'autre allait revenir aussi, mais il était dans un sale état! Une larme coula le long de sa joue, elle avait peur pour lui.



Isabella -Écoute ma voix Viktor, je t'aime et j'ai besoin de toi... Je t'en supplie reste avec moi je reviens rapidement...


Elle se retourna vers le guerrier qui venait de se mettre à rire, ce qui la frustra d'autant plus. Son air devint sadique et remplit de rage tout à coup. Le guerrier prit un air sérieux, il savait que cette fois elle donnerait tout ce qu'elle avait et il venait de voir son collègue brûler vif, il savait qu'il devrait se battre pour sa vie et que cette fois. Il en profita pour dire qu'ils avaient l'air ridicule tous les deux, ce qui l'acheva. Il allait souffrir, parole de Eltory! Elle prit sa hache et une branche qui se métamorphosa en deuxième hache doucement..

Isabella -Waw, tu es suicidaire toi!




Elle poussa un cri de guerre puissant et couru vers lui armée de ses deux haches qu'elle fit tournoyer habilement avant de l'attaquer furieusement. De plus en plus, le guerrier avait du mal à arrêter tous les coups et elle se décida de profiter d'un moment d'inattention pour sauter en l'air, atterrir derrière lui et en une fraction de seconde glisser sauvagement ses deux haches sous son cou et lui sectionné pratiquement toute la tête. Il tomba à genou et s'allongea par terre, sans vie... Il avait réveiller le côté sadique de la guerrière et encore un restait en vie. D'ailleurs, Viktor tentait du mieux qu'il pouvait de se battre avec lui, mais ils étaient décidément de force égale. Isabella lâcha ses armes et pointa ses paumes vers lui en tentant de le suivre difficilement dans ses mouvements. Elle le soignait du mieux qu'elle le pouvait pendant qu'il se battait, elle ne voulait plus qu'il souffre et elle y mettrait tout son énergie s'il le fallait!

Quand au bout d'un long moment elle vit qu'il était complètement guérit et que le combat était interminable, elle se mit à lui donner plus de force et de défense aussi. Elle eut une boule de feu au visage et elle tomba par terre, incapable de se concentrer sur ces pouvoirs de guérison puisqu'elle était faible. Rendu par terre, elle se cogna le visage contre un rocher et tenta de se relever difficilement en crachant un peu de sang avant de marcher vers le mage avec sa dague. Il était tellement concentrer sur Viktor qui devenait plus fort et lui de moins en moins qu'elle pu faire un signe à son homme et pointa la dague en direction du templier et son coeur, il ne manquait plus à Viktor de finir le sale boulot, elle en avait plus la force pour l'instant..



Isabella -On les a eu??


Demanda-t-elle faiblement avant de tomber assise par terre, exténuée et faible.. Elle savait qu'il pouvait les sentir de loin et elle espérait vraiment qu'il n'y en avait pas d'autre. Dans quel état étaient-ils tous les deux.. Même la plus grosse blessure de Viktor qui s'était ouverte à nouveau lui donnait un air plutôt piteux lui aussi, mais ils s'étaient bien battu..
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Lun 11 Jan - 19:17

Viktor trouva sa quasiment touchant même en pareil circonstance le fait qu'elle verse une larme pour lui et qu'elle aie peur de le perdre. Il lui sourit avec une petite face de douleur en se redressant. Il la regarda et lui flatta la joue.

- Ne t'en fais pas ce n'est pas trois petits templiers qui vont venir à bout de moi ma chérie promis que je ne t'abandonne pas et que je reste près de toi, il faut se marier après tout hahaha.

Et oui Viktor trouvait le tour de taquiner même dans des situations comme sa, le seul et l'unique. Il était prêt pour le combat même si son corps ne voulait plus suivre, donc il chargea avec ses sorts et ses griffes en l'attaquant à répétition pour le faire tomber. Rendu par terre il se mit à le griffer comme une bête enragé le blessant comme il faut. Viktor sentait son énergie baisser à vue d'oeil alors il devait faire vite pour l'achever. Le mage se releva lui envoyant ainsi plusieurs boules de feu répétitive vers Viktor en plus d'envoyer des éclairs qui passaient proche de tuer Viktor à tout coup. Le mage souriait sadiquement en disant à Viktor que c'était un faible et un minable. Mage de l'instinct ou non ce coup là il ne le verrait pas venir. 

Il aperçut Isabella derrière lui avec une dague au niveau de son coeur prêt à le tuer donc Viktor le frappa encore et encore pour le faire reculer mais le mage fit un demi tour vers Isabella avec un sourire et lui fit perdre sa dague des mains avant de lui envoyer une boule de feu au visage, la faisant ainsi perdre pied et elle se fracassa la tête sur un rocher tout près d'elle.

Il était tellement sur de l'issue du combat qu'il n'avait pas pu se concentrer à temps pour éviter les griffes mortelles de Viktor qui se planta dans son dos avant que son autre main lui empale le coeur par devant. Il enfonça ses mains dans le corps du mage à un niveau assez loin pour ensuite les ressortir et le voir tomber par terre, il lui restait quelques secondes de vie alors Viktor en profita pour lui rappeler quelque chose.

- Vois tu mon ami l'inexpérience et ta confiance a mener ta perte, tu ne t'es pas assez méfier de nous.

Il lui sourit sadiquement avant d'avancer vers sa femme le laissant ainsi profiter de son agonie avant de s'éteindre. Une fois rendu près d'elle il se coucha à ses côtés et se soigna tranquillement en ne se pressant pas trop car il en avait pas la force. Il la regarda avec une air piteuse, ils étaient vraiment dans un sale état. 

- Oui ma chérie on les as eus, et rassure toi qu'il y en a pas d'autres proches, on devrait avoir la paix cette nuit le temps de ramasser nos choses et de penser à quitter cette endroit pour Dénérim, on ne pourra plus rester ici c'est certain. C'était un joli endroit mais il faut partir. 

Il se soigna les blessures les plus graves avant de s'attaquer à celle de sa femme. Il avait encore de l'énergie à lui insuffler et il guérit ses blessures en leur redonnant un peu d'énergie. Après une heure de soin, ils n'avaient plus de blessure mais ils profitèrent quand même pour aller dormir car ils étaient exténués. 

Ils se dirigèrent vers la chambre ou il se dévêtit et se rendit ensuite dans la douche pour nettoyer tout ce sang sur lui et il invita sa charmante femme à venir avec lui, mais que pour se laver. 

Elle accepta et il se dirigea vers la salle d'eau ou elle le rejoindrait plus tard. Il appuya sur le bouton pour que l'eau coule sur lui mais n'aima pas la sensation on dirait une brûlure même si les plaies étaient fermés il ressentait une brûlure. Les visages de grimaces et de douleurs venaient avec l'eau qui coulait sur son corps mais que c'était agréable. Elle finit par le rejoindre un peu plus tard et il se retourna vers elle pour lui sourire et de lui donner un tendre baiser malgré leur état, un peu d'amour n'était jamais de trop.

- Beau combat ma chérie on s'est bien battus, je t'aime et j'ai besoin de toi dans ma vie aussi. 

Une fois laver il sortit de la salle en se séchant et embarqua sous la couette, il attendait que sa femme finisse avant de la coller et de la réchauffer pour la nuit. Pendant le temps qu'elle arrivait il sondait la région jusqu'à la tour pour s'assurer qu'ils étaient en sécurités. Elle finit par le rejoindre dans le lit, et il s'approcha pour la coller et de lui donner quelques baisers sur les lèvres amoureusement avant de la regarder dans les yeux et de s'endormir en voyant son jolie visage comme dernière image avant de tomber dans le sommeil.

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mar 12 Jan - 12:44

Viktor - Oui ma chérie on les as eus, et rassure toi qu'il y en a pas d'autres proches, on devrait avoir la paix cette nuit le temps de ramasser nos choses et de penser à quitter cette endroit pour Dénérim, on ne pourra plus rester ici c'est certain. C'était un joli endroit mais il faut partir. 


Isabella -Nous ne sommes pas forcer de partir... Nous devrons tout de même trouver un moyen de gagner notre vie et nous pourrons revenir ici comme une base.. Ou une maison..


Ils se soignèrent du mieux qu'ils purent avec le peu d'énergie qu'ils avaient et Viktor l'invita à le suivre jusqu'à la douche. Il était vrai qu'ils n'allaient pas au lit dans cet état, mais elle savait qu'ils devraient finir de se soigner le lendemain quand ils auraient plus d'énergie et se serait douloureux en attendant de s'y rincer, mais elle avait hâte d'aller enfin se reposer. Elle se dévêtit et regarda ses blessures un instant dans un grand miroir et entra dans la salle d'eau quand elle vit Viktor se retourner nu. Elle avait complètement oublier se détail! Elle devint rouge à l'intérieur plutôt violemment.


Isabella ne dit pas un mot, elle allait bien finir par s'y habituer ou pas... Il se dirigea vers elle et l'embrassa en la félicitant pour le combat. Pendant le baiser elle se mit a avoir chaud, l'homme qu'elle aimait venait de l'embrasser complètement nue et elle n'était pas fait en bois! Elle enfila une petite robe de nuit et se dirigea dans la chambre en brossant ses cheveux. En voyant Viktor déjà au lit en train de la regarder, elle ne pu s'empêcher de l'agacer en lui souriant avant d'aller s'étendre à ses côtés. Elle l'embrassa et repensa à la peur qu'elle avait eu plus tôt, de le perdre et se dit qu'elle n'avait jamais eu autant peur de sa vie de perdre quelqu'un.

Isabella -J'ai hâte d'être tienne mon loup... Je t'aime de tout mon coeur.. Bonne nuit.


Elle l'embrassa une dernière fois et s'endormit doucement...
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mar 12 Jan - 14:01

Viktor dormit difficilement avec ses blessures, il avait le sommeil très léger car il surveillait dehors pour voir si d'autres templiers étaient proche, il en sentit aucun de la nuit mais c'était de son devoir de la protéger peu importe le danger et il accomplirait cette tâche même au péril de sa vie peu importe l'état dans lequel il serait. Il la serra donc contre lui en essayant de trouver le sommeil mais il en fut incapable. Au petit matin quand il vit les premiers rayons du soleil il se leva difficilement laissant ainsi sa femme dormir, il commença à préparer le repas en se débrouillant avec ce qu'il avait sous la main pour en faire quelque chose d'exquis. Une fois fait, il se rendit à la chambre ou sa tendre moitié commençait à se réveiller. Il lui sourit et lui apporta le repas au lit comme un gentleman.

- Bon matin mon cœur.

Il s'étira et lui donna un doux baiser sur les lèvres avec ses yeux brillants. Il retourna dans le lit pour manger avec elle en la regardant avec le sourire. Une fois le repas terminé il se leva du lit pour s'asseoir sur une chaise et débuta son soin même si l'énergie n'était pas vraiment plus présente que la veille, il était vraiment exténué. Il se força pour ne pas trop le laisser paraître car elle aurait surement besoin de lui dans la journée donc il fit un effort pour paraître en forme. Mais la lumière de ses paumes étaient vraiment très faible, sa pourrait peut-être le trahir, espérant qu'elle n'aie jamais remarquer l'intensité de la lumière auparavant car sinon il allait passer à l'interrogatoire assurer.


Il ne voulait pas l'inquiéter avec sa mais il croyait que sur la lame il y avait quelque chose de peut-être dangereux car il n'arrivait pas à récupérer et quand il lançait un sort quel qu'il soit sa magie ne se régénérait pas. Pendant qu'elle était occupée il regarda son ventre et de mini veines et cicatrice avait envie d'être noir, ce qui ne regardait vraiment pas bien. Il redescendit son gilet avant que sa femme doute de quelque chose et il continua d'essayer faiblement de se soigner en drainant son énergie, mais il la sentait partir peu à peu. Ses à se moment qu'il se souvint des dires du Premier Enchanteur que les Templiers avaient du poison à mort lente sur leur lames. Le combat avait été trop éprouvant pour qu'il aie garder assez d'énergie pour se soigner, donc le poison avait une effet plus rapide vue son énergie basse, il y avait vraiment quelque chose à s'inquiéter mais il n'en montra aucun signe.

- J'ai repenser à sa, ton mercenaire la Antonio il va pouvoir nous aider à avoir quelque chose vivre non ? J'ai penser à ton idée, on peut s'arranger pour tout remettre dans la cachette le temps qu'on est parti et de se faire oublier puis revenir ici par après oui sa peut être une idée. On va faire sa comme sa je crois, on a pas vraiment d'autres choix de toute façon on va manquer de nourriture bientôt. Donc aujourd'hui on prépare tout pour le départ imminent vers Dénérim ?

Il s'avança difficilement vers elle pour lui donner un tendre baiser avant de lui flatter la joue avec sa main. Il souhaita qu'elle pense que c'est le combat de la veille qui lui donnait ce teint blanchâtre et non le poison qui circulait lentement dans ses veines. Il fit son possible pour avoir une air présentable et cacha tout soupçon de son poison du moins le temps qu'il pourrait. Il ramassa ses trucs tranquillement ici et la et commença à les entasser dans un sac, mais l'énergie n'était pas vraiment là. Il fit son possible du moins pour tout ramasser ce qu'il aurait besoin pour la suite du voyage avant de commencer à penser à ranger les meubles qu'ils avaient monter pour équiper la maison. Il prit une petite pause car il se sentait vraiment à terre, il puisa dans ses sources d'énergies vitale pour se redonner de l'énergie car il ne passerait pas la journée sans tomber si sa continuait comme sa.

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mer 13 Jan - 11:25



Quand elle se réveilla se matin là avec un petit déjeuné au lit, le rêve quoi!? Jamais elle avait eu droit à cela, la seule fois qu'elle avait manger dans un lit c'était en emmenant le petit déjeuné à Viktor. Elle s'assit sur le bord du lit et prit un petit fruit avant d'embrasser son homme avec un petit sourire. Elle avait mal partout de la veille, mais elle se soignerait en temps et lieux... Au contact de ses lèvres pourtant elle mis le fruit dans sa bouche pour le savourer en regardant Viktor manger discrètement et cachant ses pensées. Nah mais! Avait-elle le droit de penser sans qu'il ne l'entende? Puis elle s'inquiétait et désirait le faire sans qu'il ne le sache. Sa bouche était brûlante! Elle mit une main sur son coeur et lui infusa de son mieux une grosse dose d'énergie et de soin, il avait de gros cernes impossible à cacher sous ses yeux. On aurait dit qu'il n'avait pas dormi..

Viktor - J'ai repenser à sa, ton mercenaire la Antonio il va pouvoir nous aider à avoir quelque chose vivre non ? J'ai penser à ton idée, on peut s'arranger pour tout remettre dans la cachette le temps qu'on est parti et de se faire oublier puis revenir ici par après oui sa peut être une idée. On va faire sa comme sa je crois, on a pas vraiment d'autres choix de toute façon on va manquer de nourriture bientôt. Donc aujourd'hui on prépare tout pour le départ imminent vers Dénérim ?


Isabella -Pas besoin de la cachette mon chéri... La dernière fois, nous n'avions seulement pas mis la protection a la maison, mes parents étaient un peu... Mort.. Je la mettrai avant de partir, mais il ne faut pas tarder avant que Tony ne reparte dans une de ses missions folles...


Pendant un instant, elle se dit qu'il avait l'air d'aller mieux et dévora son déjeuné pendant qu'elle se promis de l'embrasser souvent juste pour vérifier qu'il ne fasse pas encore autant de température. Il devait couvrir quelque chose puisqu'il ne semblait pas très bien, mais l'énergie qu'elle avait récupérée et qu'elle lui avait donner serait sûrement suffisant. Elle alla enfiler une robe de guerrière avant de se retourner vers lui qui venait de finir son repas. Elle se pencha sur lui et l'embrassa à nouveau en ramassant ses choses pour le voyage. Il était de nouveau brûlant! Que ce passait-il!? Elle mis une main sur son coeur et lui donna une dose d'énergie et de soin plus forte que la première fois et lui sourit avant d'aller préparer son sac.

Isabella -Préparons de quoi survivre plusieurs jours et partons tout de suite, la route est longue et nous devons acheter deux chevaux pour la route...


Elle prit donc des vêtements, ses armes, des pièces d'or, des bijoux, des produits pour se nettoyer et d'autre pour soigner.. Elle n'oubliait rien! Elle pris même des choses pour Viktor tellement elle était rapide et qu'il n'avait pas l'air dans son assiette! Elle fini donc et donna un dernier baiser avant de partir à son homme pour voir que la fièvre avait remonter. Elle lui insuffla donc de l'énergie et le soigna. Ils sortirent avec leur chose et elle glissa sa main d'une certaine façon sur la porte et tout à coup la maison sembla se fermer de partout et se recouvrir d'une carapace empêchant quiconque d'entrer. Elle sourit, satisfaite et ils allèrent au village acheter leur cheval respectif. Pour sa part elle choisie un cheval noir rare aux yeux bleus et elle décida de l'appeler Bunker en le caressant..
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mer 13 Jan - 20:05

Viktor était bien content qu'elle ne pose aucune questions sur son état même si son visage laissait entrevoir des inquiétudes, il ne refusait pas ses soins car il se dit que sa la rassurait de le faire. Il lui souriait à toute les fois et il appréciait cette nouvelle dose de baisers, il savait qu'elle vérifiait surement quelque chose car il avait remarquer qu'elle le soignait après chaque baiser, elle dut s'apercevoir de quelque chose mais elle ne le disait pas. Il continua de finir de ramasser ses choses et il apprécia l'aide de son amour dans la finition car il était vraiment faible. Il avait manger et reçu quelques doses de soin mais son énergie le quittait de plus en plus vite, il aurait peut-être du en parler finalement mais bon il allait le faire rendu en Dénérim, pour l'instant ils devaient quitter ce nid à templiers le plus vite possible. Il avoua à l'intérieur de lui que ce petit tour de magie avec sa maison était plutôt ingénieux avant de prendre la route pour le village et de s'acheter un cheval. Il se concentrait durant le voyage vers le village pour ne pas avoir l'air d'un mort-vivant même s'il se sentait présentement comme cela.

Isabella avait pris le cheval qu'il avait vu mais il lui laissa, il se contenta plutôt d'une belle jument brune avec la crinière blanche et le bout des pattes blanches. On dirait qu'une connexion se fit entre les deux car elle lui donna un gros coup de langue au visage en frottant son museau sur le côté de son visage. Il se demanda comment l'appeler donc il l'appela Destiny. Il grimpa sur son dos avec toute la misère du monde car il était trop faible pour lever le poids de son corps sans presque s'écraser le visage dans le dos de son cheval, il était vraiment mal en point. 

Ils partirent donc en direction de Dénérim avec leur bagages et leur sacs. Ils firent une demi-journée de cheval mais Viktor était vraiment trop fatiguer pour tenir sur son cheval. Il tomba donc endormit et glissa en bas de son cheval, le poison revenait en force et il faiblissait à vue d’œil. Il eut juste le temps de penser à quelque chose avant de tomber.

* Je suis désoler mon amour *

Le cheval s'arrêta en hennissant très fort pour prévenir Isabella que son cavalier venait de tomber en bas. Il n'était pas que tomber dans le sommeil, il était tomber inconscient, le poison avait repris beaucoup d'ampleur et il se battait gravement pour sa survie. De plus en plus de veines commençaient à devenir noire, quelques unes dans le cou, sur les avant bras, il était de plus en plus blême et son pou diminuait peu à peu. Là ses certain que sa femme allait découvrir qu'est-ce qu'il avait, en espérant qu'elle ne lui en veuille pas trop. Même inconscient il sentait le poison se rapprocher peu à peu de son cœur et cela brûlait intérieurement comme un feu qui le consumait peu à peu, il essayait de combattre et de se redonner de l'énergie mais il se la faisait drainer à mesure qu'il en poussait, donc il aurait besoin de soin un peu plus avancer vu qu'il n'avait pas réussit lui même à se guérir après la bataille.

_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libérés,Délivrés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Libérée ! Délivrée ! Ah ba en fait non....
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» Libéralisation et production agricole : le riz en Haiti
» Libéralisation agricole : éviter les erreurs du passé!
» Libération donne des leçons de déontologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon age chronicles :: Férelden :: Ailleurs en Férelden :: Lac Calenhad-
Sauter vers: