Dragon age chronicles

Bienvenu sur ce forum rpg entièrement dédier au jeux de Bioware
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Libérés,Délivrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mer 13 Jan - 22:05

Viktor prit un autre cheval qui semblait plutôt adorer sa monture et il partirent. Au bout d'un moment à se demander pourquoi il ne prenait pas les devants, elle se décida à tourner dans sa direction pour faire tourner son cheval autour du sien en lui servant un petit sourire en coin séduisant et des yeux qui le dévoraient et le scrutaient. Cela ne prit pas beaucoup de temps avant qu'elle remarque sa pâleur et son teint livide. Qu'est-ce qui ne fonctionnait pas!? Il ne pouvait pas tomber malade après se combat c'était un peu débile d'y penser non? Elle colla sa monture sur la sienne et lui servit un baiser doux avant de se rendre compte qu'il était brûlant. Elle lui insuffla une forte dose d'énergie et tenta de le guérir mieux que les autres fois en réfléchissant au problème qui pourrait lui causer autant de mal. Songeuse, elle repartit devant et accéléra la course pour qu'ils soient rapidement à destination.


Elle se creusa les méninges pendant plus d'une heure en s'inquiétant et cachant ses pensées à Viktor. Elle savait que quelque chose ne fonctionnait pas et qu'un détail important lui avait échapper, mais lequel? Elle restait de glace et pensive sur son cheval, mais à l'intérieur d'elle c'était tout autre. Elle se planquerait bien dans un petit coin sombre à se masser la tête en réfléchissant à la solution, mais ils devaient rapidement voir Tony, seul lui pourrait trouver facilement ce que son homme avait et sûrement lui sauver la vie. Pourquoi la vie s'acharnait-elle toujours sur elle? Pourquoi pas sur les autres? Certain avait pourtant droit à un simple rhume une seule fois par année avec une petite vie tranquille non? Quand ils furent presque arrivés, elle entendit soudainement le corps lourd de Viktor tomber et ses pensées vinrent en elle en se fondant en excuses.


Isabella -NON! VIKTOR! Non tu ne peux pas tu m'a promis de ne pas m'abandonner... Reste avec moi je t'en supplie... Je t'aime tant... Ne me quitte pas toi aussi..

Elle l'embrassa en pleurant en chaude larmes, mais il ne bougeait plus. Des veines bleus parcouraient tout son corps et lui donnait un air un peu plus mort chaque secondes. Elle le guérit de toutes ses forces, mais elle avait l'impression de se battre avec la mort elle-même. C'est à ce moment qu'elle compris, elle était tellement anxieuse qu'elle n'avait pas compris qu'il avait été empoisonné. Elle l'avait été elle-même et se demandait comment il avait survécu tout ce temps. Sûrement ses bons soins? Elle pleurait et le maintenait en vie avec sa propre énergie vitale, elle ne devait pas le laisser partir. Elle ne le voulait pas, elle était prête à tout, même à y laisser sa propre vie en lui donnant tout son énergie, elle n'abandonnerait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Mer 13 Jan - 22:33


Antonio avait passer la journée à lire et à s'instruire, c'était long et il pensait comme toujours aux courts bons moments de sa vie où il était heureux dans sa vie. Au bout d'un moment il trouva cela ridicule même si ça lui faisais mal en dedans. Il décida qu'il était plus que temps d'oublier tout ca.. Encore une fois. Il remplit sa petite sacoche d'effet personnel qu'il accrocha à son cheval avant de partir en direction de la taverne du village voisin. Il ne pouvait pas retourner à celui de la ville au cas où il se créée des problèmes et que l'ennemi cherche sa demeure et le force à déménager. 

Sur sa route il repensait à la beauté de ses traits, la douceur de ces cheveux et la grâce dans ses mouvements et cela le fit sourire un instant, Alyssia lui manquait. C'est quand il entendit un cri familier en détresse qu'il sortie de sa rêverie et galopa plus rapidement. Rendu sur place, il y trouva une Isabella coucher sur un homme qui se vidait dangereusement de son énergie pour le tenir en vie. Il débarqua de son cheval et couru dans leur direction avec la sacoche qu'il avait prit au passage.

Antonio -Il est empoisonné, nous devons vite trouver où pour que je le soigne..


Il lui arracha son chandail et chercha activement la blessure, mais n'y trouva rien. Il le retourna rapidement et vit tout de suite le point central où il avait été empoisonné. Il était difficile de ne pas voir cette plaie mal cicatrisé et complètement noir qui était en train de le tuer. À voir son état, il était probable qu'il aie attendu trop longtemps et qu'il ne réussisse pas à le sauver. Il donna pourtant ce qu'il pouvait pour retirer le poison de la plaie avec ses pouvoirs et dépensa un nombre plutôt élevé d'énergie avant de réussir. Quand il eut finit, il referma simplement la plaie avant de le mettre sur son cheval et demander à Isabella de le suivre jusqu'à son repère.

L'homme se réveilla auprès d'Isabella qui s'était endormie, épuisée sur son torse. Elle ne voulait pas dormir, mais elle était très faible et Tony l'avait assommé avec une grosse vague d'apaisement. Lui-même reprit des forces dans son vieux fauteuil face au lit pour veiller à ce que Viktor ne rechute pas. Lorsqu'il le vit, il était réveillé et pensait encore à cette déesse qui l'avait réveiller dans ses nuits. Elle n'était toujours pas avec lui, cela le chagrinait de se réveiller sans elle après avoir penser qu'elle était enfin là.


Antonio -Tu avais l'air épuisé lorsque je t'ai trouver... Alors je vous ai laisser mon lit... Heureux de voir que vous avez pu fuir cette tour maudite les jeunes..
Revenir en haut Aller en bas
Viktor Mahaut
Mage spécialiste de l'entropie
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   Jeu 14 Jan - 1:35


_________________
If you do not know the pain to the point of wanting more is that you do not know Viktor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libérés,Délivrés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libérés,Délivrés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Libérée ! Délivrée ! Ah ba en fait non....
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» Libéralisation et production agricole : le riz en Haiti
» Libéralisation agricole : éviter les erreurs du passé!
» Libération donne des leçons de déontologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon age chronicles :: Férelden :: Ailleurs en Férelden :: Lac Calenhad-
Sauter vers: